Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

la 18e édition du forum pharmaceutique se tiendra les 14, 15 et 16 mai à Alger

Les politiques de l’industrie au menu


Créé en 1999 par le Conseil des ministres africains de la  santé, tenu alors à Yaoundé (Cameroun), le Forum pharmaceutique international, (FPI), élit domicile, pour la première fois, à Alger. Quelque 3 000 participants y sont attendus.
C’est du moins ce qu’a révélé le président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens, (Cnop), Lotfi Benbahmed, lors d’une conférence de presse qu’il a conjointement animée hier avec le secrétaire permanent du FPI, Cristophe Ampoam, et le président de l’Iopa, Kounde Kpeto. M. Benbahmed a précisé que plus de 1 000 participants se sont d’ores et déjà inscrits sur le site spécialement ouvert à l’occasion de ce forum.
Outre les représentants des ministères algériens de la Santé et de la Réforme hospitalière, de l’Industrie et des Mines, du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, du Commerce et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et ceux des organisations internationales à leur tête l’OMS, sont concernés par ce forum les institutions nationales telles que l’Agence du médicament, le laboratoire de contrôle des produits pharmaceutiques, l’Institut Pasteur, les sociétés savantes, (Sap, Saarpe et Bio RM), les organismes professionnels, (Syndicats, Unop, Snapo, FCE…), ainsi que les ordres des pharmaciens de l’ensemble des pays participants. le FPI se veut un espace d’échange d’expériences entre les différents acteurs, toutes spécialités confondues, intervenant dans le secteur de la pharmacie de l’ensemble des pays membres de l’UE mais aussi de quelques invités des Amériques, d’Asie et d’Europe. L’amélioration de la gouvernance du monde pharmaceutique, le développement de l’industrie pharmaceutique et la coopération internationale sont les principales thématiques qui seront abordées lors de cette rencontre. Il est, par ailleurs, attendu de débattre sur le projet de création, à l’horizon 2018, de l’Agence africaine du médicament.
Cela, ajoute-t-il, tout comme il sera également question de lancer l’idée de la création d’une association africaine des industriels pharmaceutiques. Le moins que l’on puisse dire, la rencontre s’annonce riche en débats et en projets. Pour le concret, c’est une autre histoire…

Farid Abdeladim


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER