Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Beni Amrane (BOUMERDèS)

Les résidents des chalets protestent


Des citoyens, résidant dans les chalets de Beni Amrane, dans la wilaya de Boumerdès, ont protesté durant la journée d’hier devant le siège de la wilaya. Ils étaient plusieurs dizaines de pères de famille présents devant la porte d’entrée du siège de la wilaya de Boumerdès, brandissant des banderoles sur lesquelles étaient inscrits des slogans où ils dénonçaient leur situation précaire. Durant cette action de protestation, la troisième en un mois, les protestataires ont affiché leur détermination à ne pas baisser les bras, avant que les responsables de la wilaya ne réagissent et décident de prendre en charge leur revendication qui est d’octroyer des logements décents pour les 216 familles. En effet, ces familles ont été casées dans l’urgence suite au tremblement de terre de 2003 qui a frappé la wilaya de Boumerdès dont une grande partie des batisses et des habitations a été détruite. Depuis, elles vivent dans des conditions difficiles et précaires alors que le rythme de relogement des familles sinistrées est trop lent. D’où le recours des familles à des actions de protestation, des rassemblements et des sit-in pour dénoncer ces conditions de vie lamentables. Des représentants des contestataires ont été reçus à la wilaya, au courant de la journée, mais ces derniers n’ont pas caché leur déception à l’issue de cette rencontre, et ils ont continué leur action de protestation jusqu’en fin de journée. “Nous avons été reçus par le chef de cabinet et le secrétaire général de la wilaya, ils nous ont promis de reloger 80 familles au mois de novembre prochain, chose que nous refusons car nous exigeons le relogement des 216 familles dans les plus brefs délais”, nous a confié un des représentants des protestataires.

N. OUHIB



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER