Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

A la veille de la clôture de l’examen du DEMS

Les résidents lancent un nouvel appel au dialogue


Les médecins résidents, qui ont gelé leur grève depuis 24 jours, lancent de nouveaux appels au dialogue à leur tutelle à travers le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra). De nouvelles demandes d’audience  ont été déposées aux ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur. “L’objectif de cet entretien (demande d’audience) est de trouver une issue satisfaisante à notre mouvement de protestation, surtout que le collectif des résidents a prouvé courageusement sa bonne foi par le retour aux activités de soins. C’est dans cet esprit constructif et motivé par votre volonté de prioriser le dialogue que nous souhaitons faire évoluer favorablement ce dossier”, peut-on lire dans la dernière demande déposée au ministère de la Santé. Ces nouvelles demandes interviennent à la veille de la fin des examens du DEMS (diplôme d’études médicales spécialisées), soit à deux jours de la dernière épreuve. Rappelons, au passage, que la nouvelle session du DEMS était programmée du 1er au 19 juillet. Ils interpellent, en fait, les chefs des départements concernés par cette longue crise à tenir leurs engagements d’organiser de nouveaux rounds de négociations. Ces initiatives renouvelées du Camra répondent, dit-on, à un seul objectif : éviter d’assister à un autre pourrissement du conflit et à un éventuel retour à la case départ. Puisque la relance du dialogue entre les deux parties, suspendu depuis avril dernier, était conditionnée par la reprise de l’activité hospitalière et des gardes, une réponse des résidents à l’appel du ministre de la Santé qui avait exigé leur retour à leurs services et aux urgences avant de programmer de nouveaux rounds de négociations. Entre-temps, ne voyant rien venir de la tutelle, les résidents ont organisé, samedi passé, un rassemblement pour réclamer l'ouverture du dialogue. Cependant, le ministre de la Santé a déclaré en marge de la cérémonie de clôture de la session parlementaire que le gouvernement prend en charge ce dossier, conformément aux orientations du président de la République “qui privilégie la voie du dialogue et de la concertation”. Et de préciser encore : “Laissons-les passer leur examen du DEMS qu’ils ont entamé.” Maintenant que les DEMSistes terminent les épreuves après-demain jeudi, les résidents ne manquent pas de remettre sur le tapis l’urgence de l’organisation du dialogue. “Nous avons déposé plusieurs demandes d’audience, maintenant que les épreuves du DEMS prendront fin ce jeudi 19 juillet. Et le ministre de la Santé a fait une déclaration publique récemment, dans laquelle il a demandé à ce qu’on laisse les résidents terminer leurs épreuves et dit que les portes du dialogue sont ouvertes. Alors, nous réclamons la tenue de nouvelles réunions de travail pour solutionner ce conflit, qui n’a que trop duré. La balle est dans le camp de la tutelle, puisque nous avons gelé la grève et repris l’activité des soins, comme l’a souhaité le ministre de la Santé avant de revenir aux négociations”, nous confiera un délégué du Camra. Rappelons, enfin, que le Camra a exigé, dans sa plateforme de revendications, notamment la révision de la formule actuelle du service civil, ainsi que l’amélioration des conditions d’affectation et de travail, particulièrement dans les régions enclavées.


Hanafi H.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER