A la une / Actualité

Ouverture de l’activité dans la Sonatrach au privé

Les soupçons de Louisa Hanoune

© D. R.

La secrétaire générale du parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, s’est exprimée aujourd’hui contre la décision de la direction de la Sonatrach d’ouvrir l’activité dans le secteur au privé. Dans son rapport d’ouverture de la réunion du bureau politique du parti, ce mercredi, à Alger, Mme Hanoune a clairement fait allusion au FCE, en soupçonnant «les entreprises privées de servir de couverture à des intérêts étrangers» dans le cadre de ces nouvelles mesures. Elle n’a pas d’ailleurs hésité à mettre en garde la direction de la Sonatrach, rappelant au passage « les pressions exercées par l’oligarchie sur l’ex-ministre de l’énergie Youcef Yousfi, en 2015». Par ailleurs, la SG du PT a dépeint une dynamique sociale «au bord de l’implosion» et a fait le constat d’«un sursaut citoyen dans différentes wilayas», en raison de lois et autres mesures «impopulaires» et «antinationales», adoptées notamment ces trois dernières années.

Lydia Saïdi