Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Travaux publics

L’État doit 1 100 milliards de centimes aux entreprises

Le ministre des Travaux publics, Abdelghani Zaâlane, inaugurant, hier, le SITP. ©D. R.

Le ministre des Travaux publics a affirmé que son département a reçu ces deux derniers mois des enveloppes couvrant 70% de ces créances.

Selon le ministre des Travaux publics et des Transports, les créances détenues par les entreprises sont en voie d’être apurées. Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a affirmé hier que les créances détenues par les entreprises auprès de son département sont en voie d’être apurées. S’exprimant en marge de la cérémonie d’inauguration de la 15e édition du Salon international des travaux publics (SITP), le ministre a indiqué que son département a reçu ces deux derniers mois une enveloppe financière couvrant plus de 70% des créances. Selon le chiffre donné par le ministre, “les créances se chiffrent à 1 100 milliards de centimes”, alors que son département a reçu “une enveloppe de 1 000 milliards de centimes”. À une question sur l’entrée en vigueur du péage sur l’autoroute Est-Ouest, le ministre a indiqué qu’il sera effectif dès la réception des stations qui lui seront dédiées. Le ministre situe le délai à fin 2018. Abdelghani Zaâlane a expliqué que l’argent du péage sera dédié à l’entretien de cette grande infrastructure. En effet, organisé conjointement par le ministère des Travaux publics et des Transports, et la Société algérienne des foires et exportations (Safex), le SITP qui se tient jusqu'au 2 décembre, voit la participation de 400 exposants dont 104 étrangers venants de 12 pays. Pour cette15e édition le salon accueille la Chine comme invité d’honneur.
Par ailleurs, la cérémonie d’ouverture du SITP d’hier a été l’occasion pour la signature de plusieurs protocoles d’accord entre des entreprises publiques nationales. Ce sont huit accords qui ont été signés entre différentes entreprises publiques. C’est le cas d’Algérie Poste qui a paraphé quatre accords avec respectivement l’Entreprise du métro, Sogral, SNTF et EGSA. En ce qui concerne l’accord avec l’Entreprise du métro, Algérie Poste se chargera du réseau de fibre optique du métro. Pour ce qui est des accords avec la SNTF et l’EGSA, Algérie Poste installera des GAB dans les gares et les aéroports. En ce qui concerne l’accord avec Sogral, en plus de l’installation de GAB dans les gares routières, Algérie Poste procédera à la mise en place de centres de tri postaux dans les gares routières. Outre les accords signés par Algérie Poste, un protocole d’accord a été signé entre la Télédiffusion d’Algérie (TDA) et l’Algérienne des autoroutes (ADA). Cet accord porte sur la mise en place d’un réseau radio FM en vue de la diffusion sur tout le tracé de l’autoroute Est-Ouest d’une radio info trafic. Cette radio sera lancée prochainement, selon le ministre des Travaux publics et des Transports. Enfin, le dernier accord signé liera l’organisme algérien de contrôle technique des travaux publics (CTTP) à l’agence italienne Anas spécialisée dans les études et la gestion des autoroutes. L’accord porte sur le développement des projets d’infrastructures de base.

Saïd Smati


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER