Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Assassinat de Maurice Audin

L'état français a fait un “petit pas” vers la vérité

L'État français a fait un “petit pas” vers la reconnaissance de la vérité sur l'assassinat de Maurice Audin, lorsque le président Emmanuel Macron a déclaré que c'est l'armée qui l'avait assassiné en 1957, a affirmé, hier, l'historien français Gilles Manceron. Sur la base de la déclaration récente du président Macron, faite au député Cédric Villani, qui est membre de La République en marche (LRM), et qui a aussi présidé le Prix Maurice-Audin de mathématiques, selon laquelle “Maurice Audin a été exécuté par l’armée française”, “on peut dire que l'État français a fait un petit pas vers la reconnaissance de la vérité sur l'assassinat de Maurice Audin, car ces mots n’ont jamais été prononcés auparavant par un représentant, officiel ou officieux, de l’État”, a expliqué dans une interview à l'APS Gilles Manceron.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER