Scroll To Top

A la une / Actualité

Le ministre des Moudjahidine à Oran

L’État n’oublie pas les invalides de guerre


 Pour sa deuxième journée à Oran, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a rendu visite aux invalides de la lutte armée. Selon lui, une subvention a été accordée à cette catégorie d’infirmes par le biais du Centre national d’appareillage des grands invalides de la guerre de Libération nationale à Oran. Cette aide est liée essentiellement à l'adaptation, par les grands invalides, de certains appareils orthopédiques (prothèses) qui sont d'un modèle très ancien.  Selon le ministre, il est possible de satisfaire certains engagements de l’État, a-t-il lancé à l’adresse d’un parterre d’invalides de la guerre de Libération, regroupés au siège de leur organisation. Notons que l’organisation des grands invalides de guerre a menacé à plusieurs reprises au courant de ces dernières années de recourir à des sit-in pour attirer l’attention des pouvoirs publics sur la situation sociale de ses adhérents.


H.H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER