Scroll To Top

A la une / Actualité

Ordre des avocats de Tizi Ouzou

Lettre ouverte aux membres du Conseil constitutionnel

En exécution de la délibération de l'assemblée générale du 2 mars 2019, les avocats du Barreau de Tizi Ouzou, partie intégrante du peuple algérien, s'inscrivant dans le mouvement citoyen pacifique visant au strict respect de la Constitution et des lois de la République, mettent les membres du Conseil constitutionnel face à leurs responsabilités devant la Nation et l'Histoire.
Les avocats de Tizi Ouzou, soucieux du respect de la volonté populaire massivement exprimée lors des manifestations citoyennes et pacifiques, interpellent les membres du Conseil constitutionnel sur leurs devoirs de garants de la saine application de la Constitution, de la loi électorale et de leur propre règlement intérieur, à l'occasion de leurs délibérations sur les dossiers de candidature à la magistrature suprême.
Ils rappellent que les conditions d'accès à la candidature à la fonction de magistrat, quant à ses capacités physiques et mentales, ne peuvent et ne doivent être éludées concernant les candidats à la magistrature suprême. Conscients que l'Histoire ne pardonne pas et que les Nations n'oublient pas, les avocats du Barreau de Tizi Ouzou réitèrent leur appel au respect de la LÉGALITÉ pour l'édification de l'État de droit consacré par les textes fondateurs de la République algérienne, notamment la plateforme de la Soummam.
Tizi Ouzou le 05/03/2019
Le Bâtonnier


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER