Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Société algérienne de gestion du réseau de transport du Gaz

L’excédent en fibre optique proposé aux utilisateurs

La Société algérienne de gestion du réseau de transport du gaz (GRTG), filiale du groupe Sonelgaz, a signé hier une convention avec la Compagnie des infrastructures de Télécom Algérie (Comintal) pour la mise à la disposition de la fibre optique noire (FON) de GRTG au profit de Comintal. Ce partenariat vise la mise en conformité et la mise à disposition des liaisons FON. La durée d’exécution équivaut à dix ans, à compter de la date de sa signature et renouvelable par tacite reconduction et par période de cinq ans. Il prévoit également le respect des règles et consignes de sécurité d’intervention sur les liaisons FON, posées sur gazoducs ainsi que la maintenance de celles-ci. Intéressée par ses excédents en FON, couvrant 17,5% du réseau de transport du gaz d’une longueur de 21 164 km, la Comintal a sollicité le GRTG en février 2017 dans le but de répondre aux besoins d’Algérie Télécom en matière d’aménagement numérique du territoire. Le GRTG est, faut-il le préciser, chargé de l’exploitation, de la maintenance et du développement du réseau de transport du gaz, en vue de garantir une capacité adéquate par rapport aux besoins de transit et de réserve. Cette entreprise couvre 47 wilayas. Elle englobe vingt-deux brins (bandes) mais elle n’en exploite que deux. Le modèle économique, édicté par la loi n°02-01, suivant lequel le GRTG opère sur le marché national, obéit aux principes d’activité économique régulée. Ce qui lui donne le statut d’un monopole naturel sur l’activité de transport du gaz par canalisations sur le marché national. Le chiffre d’affaires qu’il a réalisé en 2017 a avoisiné les 16 milliards de dinars. Le volume de gaz transporté a atteint 36,34% Gm3. Le nombre de communes raccordées au gaz, à fin 2017, est de 1 332 (2 088 localités), soit un taux de desserte de 86%. Mieux, la réalisation du programme en cours mis en œuvre par les pouvoirs publics, portera le taux de desserte en gaz à 96% à fin 2019. GRTG détient 1 882 distributions publiques, 245 clients industriels, 62 unités de production d’électricité et 13 autres utilisateurs du réseau. Le GRTG dispose d’un patrimoine de fibres optiques d’une longueur de 3 705 km installées le long de 44 de ses gazoducs, dont les 2 gazoducs infrastructurels de Tidikelt –Tamanrasset 16’’ et d’Illizi – Djanet 10’’, d’une longueur de 530 km et 279 km, mis en gaz, respectivement, le 24 avril et le 12 mai derniers. Par ailleurs, 987 km de fibres optiques sont en cours de pose sur 56 gazoducs, dont le projet de gazoduc GR5-SBAA 28’’ d’une longueur de 110 km. À court terme, le GRTG disposera  de 4 692 km de fibres optiques posées sur 100 de ses gazoducs. Quant à la Comintal, elle a vu le jour en 2013. Son capital est partagé par Algérie Télécom (55%), Sonatrach (20%), Sonelgaz (20%) et SNTF (5%). Cette société a pour mission de gérer, d’exploiter les ressources de fibres optiques excédentaires des réseaux établis par toutes les autres industries ou opérateurs de réseaux publics. Elle est chargée aussi de commercialiser, au bénéfice des opérateurs de réseaux détenteurs de licences ou prestataires de services autorisés à louer des capacités de bande passante. Il faut noter que les pouvoirs publics considèrent que la mutualisation des réseaux de fibres optiques détenus par les entreprises publiques constitue un potentiel indispensable pour le développement de la stratégie des TIC en Algérie, notamment la promotion du haut débit mise en place par la tutelle.


B. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER