Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

“à visage découvert”

“Liberté” lance une nouvelle page dédiée au portrait

 Dès demain, et chaque jeudi, nous invitons nos lecteurs à découvrir des portraits dressés pour les informer autrement sur l’actualité de notre pays.
Parce que “le sel du journalisme” se trouve souvent dans les rencontres et que la meilleure manière d’en faire le récit est de dresser le portrait de ceux que l’on rencontre, Liberté lance une page dédiée au Portrait, ce genre journalistique majeur qui mêle si bien l’information à l’intimité de la vie. Dès demain et chaque jeudi, nous proposons à nos lecteurs des portraits à même de les informer autrement sur l’actualité dans notre pays.
De parfaits anonymes, des artistes connus, des hommes politiques qu’on aimerait mieux cerner, un syndicaliste en grève, une femme victime de violence, ou encore un jeune artiste qui déambule dans la ville, ces portraits seront, à chaque fois, le récit d’une rencontre, à visage découvert. Les fixer dans le blanc des yeux en traquant chaque geste, chaque expression, susceptibles de dévoiler une faille, les intentions, l’identité de celle ou celui qui, en confiance, accepte de se livrer à la plume de notre journaliste qui s’invitera dans leur vie quotidienne, s’intéressera à ce qu’ils aiment, ce qu’ils pensent et ce qu’ils redoutent, avec une attention particulière aux anecdotes qu’ils choisissent de raconter, aux faces cachées de leur personnalité qu’ils veulent bien dévoiler et, surtout, à tout ce qu’ils ne disent pas. Les écouter, comme si chaque parole confiée divulguait ce que les scoops ne révèlent pas forcément : ce qui se joue dans notre société. Évoquer le rapport à la famille, aux croyances, à la chose politique, à la justice, à l’argent ou à la culture ; les registres varieront car il s’agit de dépeindre une époque, la nôtre, à travers ces histoires qui transcendent la vie privée puisque plus d’une personne s’y reconnaîtra.  Prenez un pays, prenez chaque maison de chaque ville de ce pays, observez ses lucarnes, ses fenêtres, de jour comme de nuit ; vous y trouverez des joies, des peines, des causes, des drames et des réussites, autant de défis que de moments précieux. Vous découvrirez alors ceux qui font ce pays, dans toute leur complexité, avec les failles et les forces qui sont les leurs, les nôtres.


Liberté


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER