Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Elle annonce une grève nationale et des marches le 13 mars

L’intersyndicale de l’éducation rejoint le mouvement


Les syndicats autonomes du secteur de l'éducation nationale (Unpef, Cnapeste, SNTE, Snapest, Cela, Satef) ont annoncé, hier, à l’issue d’une assemblée générale tenue au siège de l’Unpef, se joindre au mouvement populaire opposé au 5e mandat, et décidé d’une série d’actions de soutien à celui-ci. Les six syndicats regroupés au sein de la Coordination des syndicats autonomes du secteur de l’éducation ont, après “une analyse et une discussion sérieuse et responsable”, adopté les résolutions suivantes : organiser une grève nationale dans le secteur de l’éducation, mercredi prochain, qui sera accompagnée de marches pacifiques à travers toutes les wilayas, qui démarreront depuis les sièges des directions des wilayas. Le boycott de toutes les activités organisées par le ministère de l'Éducation nationale lors du mouvement populaire que connaît le pays.
Les syndicats susmentionnés ont, en outre, conformément à la position de soutien au mouvement populaire, exprimé le 28 février par l’intersyndicale autonome du secteur de la Fonction publique (administration, éducation et santé) et du secteur économique, dont ils font partie et invité tous les enseignants, le personnel et les travailleurs du secteur de l'éducation nationale à participer activement aux rassemblements populaires pacifiques les vendredis. Dans leur déclaration, les syndicats autonomes du secteur de l’éducation ont affirmé “suivre intensément la réalité des événements et de leurs développements” en cours dans le pays et ont appelé au respect de la Constitution et des lois de la République algérienne, ainsi qu’à celui de la volonté du peuple algérien. Ils ont, en outre, appelé au soutien et à la préservation du mouvement populaire pacifique, en invitant les plus hautes autorités du pays à protéger et à sécuriser les manifestants, ainsi qu’à se tenir aux côtés des décisions du peuple algérien.

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER