Scroll To Top

A la une / Actualité

#LibertéVendredi

L'invisibilité numérique du Gouvernement Sellal 5 (Tableau)

Alors que les personnalités politiques du monde entier utilisent les réseaux sociaux pour communiquer et soigner leur e-réputation  les ministres algériens se font toujours très discrets.

Sur un tableau classant les 34 membres de l'actuel gouvernement de Sellal, seulement dix ont des pages Facebook, contre six qui sont présents sur Twitter.

Les comptes actifs (ou vérifiés) avec le badge bleu signifiant que le compte a été certifié, et qu’ils sont bien les titulaires de la page Facebook ou le compte Twitter, sont rares. C'est à l’exception de la Ministre de l'éducation nationale, Nouria Benghabrit-Remaoun, qui détient la palme d’or du « social media », avec le Premier ministre Abdelmalek Sellal.

Paradoxalement, la Ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Houda-Imane Faraoun, n'est pas "branchée" réseaux sociaux. Pareil pour le Ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé de l’économie numérique et de la modernisation des systèmes financiers, Mouattasem Boudiaf, qui n’a aucune identité numérique.

Tableau répertoriant la présence des membres du gouvernement sur les réseaux sociaux. © Imène AMOKRANE

 

Imène AMOKRANE

@ImeneAmokrane

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER