Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Tunisie

Manifestation contre des réformes sociétales

 Plus de 1 000 personnes ont manifesté hier à Sfax, dans l'Est tunisien, pour protester contre des réformes sociétales récemment proposées par une commission présidentielle.
Cette Commission des libertés individuelles et de l'égalité (Colibe), instituée par le président tunisien Béji Caïd Essebsi, avait proposé, le 8 juin, des réformes portant, notamment, sur l'égalité dans l'héritage et la dépénalisation de l'homosexualité.
Rassemblés au centre de Sfax à l'appel d'associations religieuses et de représentants de la société civile, les protestataires ont défilé jusqu'à la préfecture de cette ville sous haute surveillance policière.
La Colibe avait pour mandat de mettre les lois tunisiennes en phase avec les valeurs inscrites dans la Constitution de 2014, adoptée après la révolution ayant mis fin en 2011 à des décennies de dictature dans ce pays du Maghreb.
Dépénalisation de l'homosexualité, égalité entre hommes et femmes dans l'héritage, abolition de la peine de mort et nombre d'autres mesures ont été proposées par cette commission.
La Colibe assure que son approche “n'est pas contraire à l'essence de l'islam”. “Personne n'a le monopole de l'interprétation du Coran, nous avons opté pour une lecture progressiste”, avait dit, à l'AFP, Iqbal Gharbi, islamologue et membre de la commission.
Ces réformes sociétales ont été saluées par des défenseurs des droits de l'Homme.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER