Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Ils demandent au bureau fédéral de revoir sa copie

Marche des supporters de l’ES Sétif


Des centaines de supporters de l’ESS (Entente sportive sétifienne) ont protesté dans l’après-midi d’hier, vers 17h, en organisant une imposante marche, puis un sit-in devant le siège de la wilaya de Sétif pour dénoncer la décision du bureau fédéral qualifiée de “hogra”. Cette décision oblige le club phare des Hauts-Plateaux, pourtant classé deuxième, à disputer la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) au lieu de jouer la Champions League africaine. 

En effet, pour exprimer leur courroux, les fans des Noir et Blanc, qui soutiennent mordicus que la Ligue des champions revient de droit à l’ESS, ont décidé d’organiser une marche. En effet, comme attendu, les inconditionnels de l’Aigle noir ont marché d’Aïn Fouara jusqu’au centre-ville pour arriver devant le siège de la wilaya. La marche a été marquée par le calme, la discipline et la sérénité. 

Les supporters de l’Aigle noir sétifien ont contesté la dernière décision, qualifiée de bourde, du bureau fédéral tout en demandant à ce dernier de revoir sa copie. Les protestataires ont, à l’issue de ce mouvement, présenté une plateforme de revendications comportant deux points essentiels, à savoir l’interpellation des plus hautes instances du pays pour désigner une entreprise publique devant parrainer le club phare de la capitale des Hauts-Plateaux et la demande faite à la FAF (Fédération algérienne de football) de rectifier le tir et, du coup, permettre à l’Entente de Sétif de disputer la Champions League africaine. Une délégation composée de cinq protestataires a été, à cet effet, reçue par le wali de Sétif qui a promis de transmettre la plateforme de revendications aux autorités compétentes.

 


FAOUZI SENOUSSAOUI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER