Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Manifestations contre le 5e mandat et pour le départ du système

Marches pacifiques à Ouzellaguen et à Souk El-Tenine

La mobilisation contre le cinquième mandat et la fin du système ne faiblit pas dans la wilaya de Béjaïa. Hier, à l’initiative du comité citoyen de la daïra de Souk El-Tenine, plusieurs centaines de personnes issues des trois communes de la daïra (Souk El-Tenine, Melbou, Tamridjet) ont battu le pavé pour exprimer leur opposition au cinquième mandat et appeler à la fin du système.
La foule s’est rassemblée dès les premières heures de la journée à proximité du pont de Tizi El-Oued avant que la marche ne s’ébranle vers 10h. Des manifestants de tous âges, ont arpenté la Rn9 reliant Béjaïa à Sétif, emblèmes nationaux et drapeaux berbères en main et scandant des slogans hostiles au système et à un nouveau mandat du Président sortant. “Bouteflika makanch ôhda khamissa” (Bouteflika pas de 5e mandat), “Djeich chaâb, khawa khawa”, “Pouvoir assassin !” ont été, entre autres, les slogans scandés à tue-tête par les manifestants. Arrivée au centre du village, la foule, de plus en plus nombreuse, a marqué un temps d’arrêt avant que la marche ne reprenne de plus belle. Hissant des banderoles sur lesquelles sont écrits “Nevgha tilelli i tmurt negh, ala i lkhamssa” (nous voulons la liberté pour notre pays, non au cinquième mandat),
“Système dégage”, les manifestants ont, dans une ambiance conviviale, pris la direction du siège de la daïra au sud du chef-lieu de Souk El-Tenine, où un rassemblement a été improvisé.
Un des organisateurs de la manifestation a pris la parole pour remercier les manifestants pour leur mobilisation avant que la foule ne se disperse dans le calme.
Par ailleurs, les lycéens et les collégiens de la daïra d'Ifri Ouzellaguen ont également investi, hier matin, la rue scandant, à leur tour, les slogans habituels réclamant le retrait de la candidature du Président sortant et le changement radical du système politique tel que souhaité par la majorité du peuple algérien.


H. K./ K. O.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER