Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Les citoyens de différentes localités ont convergé vers le chef-lieu

Marée humaine à Chlef

En comparaison avec les marches précédentes, celle d’hier a rassemblé un nombre impressionnant de femmes. “Notre 8 Mars, nous le fêtons dans la rue, avec le peuple algérien, et non dans des salons d’honneur parmi ceux et celles qui ont détruit le pays”, lancent fièrement, emblème national sur les épaules, plusieurs femme. C’est après 15h que le gigantesque cortège s’est ébranlé. “Si nous avons débuté notre marche avec une heure de retard, c’est parce que nous avons attendu nos concitoyens venus de plusieurs autres communes, notamment de Chettia, d’Ouled Farès, d’Oued Sly, de Boukadir et d’Ouled Ben Abdelkader, entre autres”, rappellent des participants à la manifestation qui a rassemblé plus de 250 000 marcheurs, dont des avocats, des médecins et même des retraités. “Dégagez ! Vous êtes tous des voleurs”, “Il n’y aura pas de cinquième mandat”,  étaient les slogans que nous pouvions lire sur les banderoles et les pancartes que portaient les manifestants.

Publié dans : Le printemps d’algérie

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER