Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Paix et sécurité en Afrique

Messahel souligne l'engagement de l'Algérie à Copenhague

 Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a souligné l'engagement de l'Algérie en faveur de la  paix et de la sécurité en Afrique et au-delà, lors des travaux de la Conférence ministérielle Afrique-Pays nordiques qui se sont déroulés jeudi dans la capitale danoise, Copenhague. Invité à introduire, au nom de la partie africaine, le débat sur les questions de paix et de sécurité, M. Messahel a souligné que “le contexte d'adversité auquel fait face notre continent est porteur de menaces pour les efforts louables que les pays africains déploient pour sortir du sous-développement, éradiquer la pauvreté, soutenir les dynamiques de croissance enclenchées avec succès dans un nombre croissant de pays”. Il a indiqué que “ces menaces sont essentiellement constituées
des fléaux du terrorisme, de la progression du phénomène de radicalisation, des conflits armés, de la migration irrégulière,
du crime organisé transnational, ainsi que des changements climatiques”. Le ministre a mis en exergue les efforts que déploie l'Afrique pour affronter ces défis en comptant d'abord sur ses propres ressources et  capacités, mais également en faisant appel
à la coopération régionale et internationale, et à la solidarité de la communauté internationale au nom du principe de l'indivisibilité de la sécurité. Abordant en détail les principales problématiques de paix et de sécurité, il a mis en garde contre le redéploiement du phénomène terroriste vers l'Afrique, notamment au Sahel et ses espaces périphériques, en raison de la défaite de Daech en Syrie et en Irak, tout en relevant les difficultés que cela pose à l'Algérie et à la région de l'Afrique du Nord, comme au reste du monde. S’agissant des conflits et de crises en Afrique, Mesahel a réitéré la position constante de l'Algérie en faveur de solutions politiques basées sur le dialogue et la réconciliation.


R. N.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER