Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Elle entre dans le cadre d’une tournée en Afrique du Nord

Mission commerciale québécoise en Algérie

Une délégation d’hommes d’affaires québécois séjournera en Algérie, au Maroc et en Tunisie du 25 novembre au 5 décembre. Cette mission à l’initiative du ministère québécois de l’Économie et de l’Innovation comprend une quinzaine de chefs d’entreprise, dont des cabinets de conseils et des agences de développement et des chambres consulaires, avons-nous appris d’Export Québec, un organisme du ministère provincial de l’Économie et de l’Innovation qui accompagne les entreprises à l’international. Certaines compagnies québécoises sont déjà présentes en Algérie. Le Conseil de développement Canada-Algérie (CDCA), un regroupement d’hommes d’affaires algéro-canadiens, sera également du voyage. Ce voyage d’affaires “tombe à point nommé, parce que les économies de la région sont en pleine mutation”, souligne Alain Olivier, directeur du Bureau du Québec pour l’Afrique du Nord basé à Rabat depuis août dernier. Les chefs d’entreprise québécois auront donc à prospecter le terrain pour mieux connaître l’environnement d’affaires en Algérie en particulier et en Afrique du Nord en général. Le CDCA a déjà effectué des missions similaires en Algérie dans l’optique de booster la coopération économique et commerciale entre les deux pays. Les échanges entre l’Algérie et la province du Québec ont connu une chute drastique de 57,5% en 2017 pour s’établir à près de 783 millions de dollars canadiens, contre 1,87 milliard de dollars l’année d’avant. Cette baisse à vrai dire prévisible est attribuable à la diminution des importations par le Québec des huiles brutes pétrolières. En dépit de ce recul des exportations algériennes vers la Belle Province, l’Algérie demeure le premier fournisseur du Québec en Afrique du Nord et le 21e à l’échelle mondiale.
De 2013 à 2017, les échanges entre le Québec et l’Algérie ont cumulé à plus de 8,5 milliards de dollars canadiens, selon une note économique sur le commerce du gouvernement provincial. Le Québec absorbe en moyenne près de 95% des exportations algériennes vers le Canada. Ce taux était de 94,3% précisément pour l’exercice 2017.

De Montréal : Yahia Arkat


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER