Scroll To Top

A la une / Actualité

Lakhdar Benkhelaf, porte-parole d’El-Adala

“Nous avons instruit nos élus de bouder le scrutin”

Le parti d’Abdallah Djaballah, El-Adala, annonce officiellement avoir donné instruction à l’ensemble de ses élus locaux, une dizaine, de bouder toutes les opérations de préparation et d’organisation de la très contestée élection présidentielle du 4 juillet prochain, unilatéralement décidée par le pouvoir illégitime. “Cette élection rejetée par le peuple est boudée par les magistrats et de nombreux P/APC d’autres partis de l’opposition. Au niveau de notre parti, nous avons aussi instruit tous nos élus de refuser de participer à la moindre opération concernant le processus de préparation et d’organisation de cette élection”, s’est, en effet, confié, hier, Lakhdar Benkhellaf, député et porte-parole d’El-Adala, qui souhaite voir d’autres partis faire de même. Pour M. Benkhellaf, il s’agit d’une “position de principe” tant que le pouvoir en place n’est pas reconnu par le peuple algérien. “Ce pouvoir est illégitime aux yeux de tout le peuple. D’où notre rejet de l’élection à laquelle il appelle”, a-t-il commenté. 

F. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER