Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

17e manifestation des étudiants à Alger-Centre

"Nous voulons ouvrir la voie à une Algérie nouvelle"

Photo : ©Sihem BENMALEK

Pour la 17e semaine consécutive, des milliers entre étudiants, enseignants universitaires et de simples citoyens ont investi, ce mardi, les rues d'Alger-Centre, pour manifester contre le système.

Les étudiants ont porté des pancartes et des banderoles sur lesquelles on peut notamment lire : "nous voulons ouvrir la voie à une Algérie nouvelle, unie et à un Etat civil".

Les manifestants ont également ciblé  le chef d’Etat par intérim, Abdelkader Bensaleh,  le premier ministre Noureddine Bedoui,  et le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah. A ce dernier justement, les protestataires ont adressé un message, en scandant «Gaïd Salah cesse de jouer, article 7, pouvoir au peuple».

A signaler que  les étudiants, qui ont entamé leur marche vers 10h30, ont été empêchés par les services de l’ordre de manifester librement. Un important dispositif sécuritaire a été mis en place pour la circonstance et plusieurs fourgons et véhicules de police ont été  déployés dans et autour d'Alger centre.

La mobilisation estudiantine était ainsi particulièrement forte en ce 17e mardi de marche à Alger, où les manifestants ont essentiellement réclamé  un "État de Droit", le"jugement de Bouteflika pour mauvaise gestion", rejetant au passage tout "dialogue avec les gangs", c’est-à-dire le pouvoir.

 

Imène AMOKRANE

Publié dans : étudiants,manifestation

ARTICLES CONNEXES

  • 34e manifestation du mardi
    Les étudiants rejettent le projet de loi des hydrocarbures

    Pour la 34e semaine consécutive, les étudiants défilent à Alger ce mardi matin pour dénoncer le projet de loi sur les hydrocarbures et rejeter la tenue de l’élection présidentielle le 12 décembre prochain.

  • Des centaines d’étudiants dans les rues d’Alger ce mardi
    « Notre pays est en danger »

    Des centaines d'étudiants ont à nouveau marché aujourd’hui à Alger, pour la 31e mardi consécutif, pour réclamer le départ du système. Les étudiants ont rejeté l’élection présidentielle fixée au 12 décembre prochain.

  • 29e mardi de mobilisation
    Les étudiants déterminés à faire aboutir la révolution

    Pas de répit pour les étudiants en ce jour férié de « Achoura ». Ils sont des milliers à se rassembler en ce matin à la place des martyrs à Alger pour entamer leur marche de protestation hebdomadaire.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER