Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Suite à l’agression d’une de leurs collègues

Nouveau sit-in des enseignants de l’université de Tizi Ouzou

© D.R

à l’appel du syndicat CNESTO, des enseignants de l’université Mouloud-Mammeri ont observé, hier, un rassemblement devant le rectorat de l’université de Tizi Ouzou à l’effet d’exiger la prise en charge de leur plateforme de revendications, notamment la question liée au retard dans le versement des salaires et aussi pour dénoncer l’agression, cette semaine, d’une enseignante du département de français.

Concernant la question des salaires, le coordinateur local du Cnes, Idir Belhimer, a indiqué que “les enseignants sont là pour dénoncer les dysfonctionnements dans le versement des salaires, des primes et de tout le dû des enseignants, notamment pour les deux derniers trimestres”. S’agissant de l’agression dont a été victime l’enseignante du département de français, le coordinateur du Cnes a expliqué que “cet acte est la conséquence logique de la situation qui prévaut à l’université, où le problème d’insécurité a été plusieurs fois soulevé”.

Face à cette situation, le CNES a exigé “des mesures appropriées afin d’éviter le pourrissement”. Par ailleurs, une source proche du rectorat a affirmé que des mesures disciplinaires seront prises à l’encontre des agresseurs de l’enseignante en question. 

 

 

 

K. Tighilt



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER