Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Constantine

Nouveaux équipements pour le tunnel d’El-Kentour

Reliant les wilayas de Skikda et de Constantine, le tunnel d’El-Kentour, le plus long de l’autoroute Est-Ouest, connaît, depuis lundi, des travaux qui nécessitent sa fermeture à la circulation, quotidiennement, entre 19h et 5h.
Ces travaux concernent un seul tube du tunnel, puisque le premier boyau a connu les mêmes aménagements entre le 15 août dernier et le 6 septembre. Jusqu’au 25 septembre, date prévue pour la fin des travaux, un contournement durant les heures de fermeture a été prévu pour faciliter quelque peu la circulation pour les usagers de ce tronçon de l’autoroute. Ces derniers seront, en effet, obligés d’emprunter une déviation à partir du lieudit Boughalboun (wilaya de Skikda) vers la RN3 pour rejoindre l’autoroute Est-Ouest au niveau de la commune de Zighoud-Youcef (wilaya de Constantine). Des panneaux de signalisation indiquant les nouveaux itinéraires ont été, à cet effet, implantés à différents endroits. Les travaux en question consistent à doter le tunnel de caméras de surveillance de haute définition contrôlées à partir d’un poste de contrôle et de commande du tunnel. Ces caméras de dernière génération permettront de visualiser les images, enregistrer le trafic et détecter les événements potentiellement dangereux tels que les fumées, les accidents, les piétons, etc, dans et aux alentours du tunnel pour une efficace intervention des agents et au profit d'une meilleure sécurité des usagers.
Rappelons que le premier tube du tunnel, d’une longueur de 2,5 km, a été déjà fermé à la circulation au mois d’août dernier pour les mêmes raisons, ce qui avait provoqué des embouteillages monstres et de nombreux désagréments pour les usagers sur les anciennes routes, la RN3 en particulier, pour cause du flux important que connaît ce tronçon durant la saison estivale.

Iness Boukhalfa


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER