Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Lancée à travers les centres de formation professionnelle

Opération de fabrication de bavettes stérilisées dans 20 wilayas


Une initiative de solidarité pour la production de bavettes médicales stérilisées, selon les normes OMS et validées par le ministère de la Santé, a été lancée à travers les centres de l’enseignement et de la formation professionnels d’une vingtaine de wilayas. 

Ces programmes qui ont été définis et préparés selon la disposition des enseignants, des travailleurs et des cadres et gestionnaires des établissements dans un cadre de bénévolat et de solidarité, à commencer par la wilaya de Boumerdès, a indiqué Sofiane Tessera, chargé de communication du ministère de l’Enseignement et de la Formation professionnels. 

“Le secteur de l’enseignement et de la formation professionnels, qui produit généralement la main-d’œuvre qualifiée, notamment dans le domaine du textile, est sollicité dans le cadre de ce programme de confection des bavettes dans une vingtaine de wilayas. Le nombre est en train d’augmenter”, a-t-il précisé. 

Et de citer en exemple la wilaya d’Alger où il y a un programme de confection de 100 000 bavettes médicales stérilisées, produites selon les normes de l’OMS et validées par le ministère de la Santé. Dans une première partie de ce programme, on est en train de finaliser la production de 25 000 bavettes stérilisées. 

À Boumerdès, qui était la première wilaya à prendre cette initiative de solidarité, on produit actuellement 40 000 bavettes. Dans la wilaya de Tizi Ouzou, à travers les 17 centres de formation, les enseignants et les travailleurs, gestionnaires et cadres produisent 1000 bavettes par jour et par établissement, soit 17 000 bavettes au quotidien. Tout cet effort de solidarité et de bénévolat va s’ajouter aux efforts de l’État algérien pour lutter contre cette pandémie de Covid-19 et essayer de limiter sa propagation en mettant à la disposition du personnel médical, et de ceux qui sont en première ligne de lutte contre cette maladie, des bavettes stérilisées, a soutenu M. Tessera. En saluant cet élan de solidarité, il a rappelé que le département de la formation professionnelle forme les personnels qui sont en première ligne, notamment dans le secteur de la santé. 

Et de lancer un conseil aux Algériens pour rester chez eux afin de se protéger et protéger les leurs. 

 

 


A. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER