Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Grève des étudiants en médecine dentaire

Oran se range à contrecœur du côté de la majorité de la coordination

Les étudiants grévistes d’Oran ont tenu hier une assemblée générale pour décider de la suite à donner à leur mouvement après la rencontre de leurs délégués de la coordination avec le ministre de l’Enseignement supérieur qui n’a débouché, selon eux, que sur des engagements alors que leur principale revendication (catégorie 16) a été rejetée. Ce qui a fait que l’assemblée générale a opté pour la poursuite de la grève. Ce qui va à l’encontre de la décision de la coordination nationale qui a tranché pour la reprise des cours.
“L'assemblée générale des étudiants en médecine dentaire a voté à la majorité des présents, soit 972 étudiantes et étudiants, pour la poursuite de la grève, malheureusement et vu qu'au sein de la coordination c'est la reprise des cours qui a été adoptée par la majorité, nous allons suivre la coordination nationale”. C'est par cette réaction dite sur un ton lourd chargé de déception que l'un des délégués d'Oran nous a indiqué que la reprise des cours se fera dans les prochains jours à Oran. Et pour cause, les votes des facultés de médecine dentaire membre de la coordination nationale ont, dans leur majorité, décidé de reprendre les cours après 3 mois de grève. Une discipline interne qui amène donc les étudiants de médecine dentaire d'Oran à cesser leur mouvement de protestation, alors que moralement la plupart des étudiants se disaient prêts à poursuivre leurs actions.
Sur les 972 étudiants présents à l’assemblée générale, qui n'a été levée que sur les coups de 16h30, plus de 42% étaient pour la poursuite de la grève, contre 17% pour la reprise des cours.

D. LOUKIL


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER