Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

La Cour suprême confirme ses décisions dans l’affaire HADDAD

Ouyahia, Sellal et Benyounès restent en prison

© Billel Zehani/Liberté

Le conseiller instructeur près la Cour suprême  a confirmé les décisions prises par le juge d'instruction à l'encontre des deux ex-Premiers ministres, d'anciens ministres et d'un wali dans le cadre de l'affaire du patron du groupe ETRHB, Ali Haddad, a-t-on appris hier auprès de la Cour suprême. Il s'agit des ex-Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, de l'ancien ministre du Commerce Amara Benyounès, de l'ancien ministre des Travaux publics et des Transports Abdelghani Zaâlane et du wali d'El Bayadh Mohamed Djamel Khenfar.

Pour rappel, le juge d'instruction près la Cour suprême avait ordonné le placement d’Ahmed Ouyahia et d’Abdelmalek Sellal ainsi que d’Amara Benyounès en détention provisoire, alors qu’Abdelghani Zaâlane a été placé sous contrôle judiciaire. Le juge enquêteur près la Cour suprême a ordonné, quant à lui, la mise en liberté de Mohamed Djamel Khenfar. Ces anciens hauts responsables sont poursuivis pour plusieurs chefs d'accusation liés essentiellement à l'octroi d'indus avantages au titre de marchés publics et de contrats, de dilapidation de deniers publics, d'abus de pouvoir et de fonction et de conflits d'intérêts.     
 

APS

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER