Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

24e Salon International du Livre d’Alger

Participation de 1 030 maisons d’édition

© Yahia Magha/Archives Liberté

Le rendez-vous littéraire le plus attendu de l’année aura lieu, pour sa 24e édition, du 31 octobre au 9 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes (Safex).  Placé sous le slogan de “Le livre, un continent”, le Salon international du livre d’Alger (Sila) verra la participation de 1 030 maisons d’édition. “Nous avons battu le record de participation. 

Il y aura pas moins de 298 exposants algériens, 323 éditeurs des pays arabes et 409 autres”, a annoncé Mohamed Iguerb, commissaire du Sila.  Cette déclaration a été faite hier, lors d’une conférence de presse, à la bibliothèque d’El-Hamma (Alger), durant laquelle, l’équipe du Salon est revenue sur les grandes lignes de cette édition, qui a coûté “55 millions de dinars”.

À ce propos, le conférencier a indiqué qu’“en dépit des difficultés budgétaires rencontrées (…), nous nous sommes astreints à cette discipline comptable avec pour objectif de préserver le cœur de la manifestation, à savoir l’accueil des visiteurs pour découvrir et acquérir des livres et un programme culturel riche et diversifié”. Concernant les pays participants, M. Iguerb a signalé qu’il y aura au total “34 pays et pratiquement les mêmes éditeurs que les années précédentes”.

Après la République de Chine, le commissariat a opté pour le Sénégal comme pays invité d’honneur de ce 24e Sila. À cet effet, Mamadou Roy Ba, représentant de l’ambassade du Sénégal en Algérie, a souligné : “Écrivains et éditeurs sénégalais et algériens pourront mieux se connaître, tandis que le public du Sila pourra découvrir une littérature considérable. En mettant en valeur l’invité d’honneur, il s’agira aussi d’évoquer et de renforcer les liens historiques anciens dans un esprit de découverte réciproque.” 

Avant d’attaquer le programme concocté, Djamel Foughali, directeur du département du livre et de lecture au ministère de la Culture, a indiqué que la commission de lecture a retiré 56 ouvrages sur les  183 000 qui seront exposés. Pour rappel, le commissariat a prévu, durant les neuf jours du Salon, des rencontres inscrites autour de diverses thématiques, les traditionnelles “Estrades”, et les ventes-dédicaces. 

Dans l’esprit de la promotion de nouveaux talents, seront présents plusieurs jeunes auteurs des quatre coins du territoire pour animer des rencontres. Mohamed Iguerb a, entre autres, informé que dans le même sillage, un concours de la meilleure affiche a été lancé “pour encourager la création artistique. Pour cette première, c’est le jeune Hamid Kadri de Mascara qui a remporté le grand prix”.
 

H. M.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER