Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Feux de forêt à travers le pays

Plus de 1 000 hectares ravagés par les flammes en un mois

©Archives Yahia

La chaleur caniculaire qui sévit dans le pays favorise la prolifération de nouveaux foyers d’incendie, notamment dans les régions ouest du pays où le thermomètre frôlera les 46 degrés.


Le premier bilan dressé par la Direction générale des forêts (DGF) sur les feux de forêt fait ressortir que plus de 1 079 hectares de maquis ou de broussailles ont été ravagés par les feux, et ce, depuis le début du mois de juin jusqu’au 5 juillet. La FGF précisera que pas moins de 213 foyers d’incendie ont été recensés par ses services. Le bilan détaillé de la DGF indique, en effet, qu’une moyenne quotidienne de 6 foyers est signalée et qu’une superficie de 5 hectares par foyer est brûlée.
Les vents chauds influent beaucoup sur la propagation des feux. D’ailleurs, l’on craint que la chaleur caniculaire de ce week-end, qui se poursuivra, selon le site spécialisé Météo Algérie, jusqu’à mardi prochain avec des pics de température de 40 à 46 degrés, favorise la prolifération de nouveaux foyers d’incendie, notamment dans les régions ouest du pays où le thermomètre frôlera les 46 degrés. Les services de la faune et de la flore de la DFG indiquent que les feux de forêt ayant englouti une superficie de 1 079 hectares se répartissent entre 426 hectares de maquis, 394 de broussailles et enfin 259 de forêt.
La wilaya de Sétif qui arrive en tête en termes de superficies ravagées par les flammes, avec 324 hectares, est suivie de Béjaïa avec 144 hectares puis de Skikda avec 99 hectares. Les wilayas de Médéa, de Tizi Ouzou et de Mostaganem ont enregistré, respectivement, des superficies brûlées estimées à 71,55 et 53 hectares. À la lumière des statistiques, la DFG relève que la situation est beaucoup moins grave que l’année dernière pour la période allant du 1er juin au 5 juillet. Les superficies de maquis ou de broussailles ravagées à travers l’ensemble du territoire national sont nettement en baisse par rapport à l’année 2016, puisque la superficie brûlée en 2016 durant la même période était de 2 247 hectares dont 676 ha en forêts et 155 foyers d’incendie avaient été enregistrés. Pas moins de 125 foyers n’ont pas été signalés.
Rien que pour la semaine allant du 29 juin au 5 juillet 2016, une superficie totale de 653 hectares (broussailles, maquis et forêt) a été brûlée. La prolifération des foyers d’incendie l’année dernière s’explique, dit-on, par les conditions climatiques où les températures ont atteint des pics qui ont pulvérisé tous les précédents records. C’est pourquoi les services compétents de la DGF affirment avoir renforcé le système de surveillance et d’alerte avec la mise en place de postes de vigie. L’on s’interroge enfin sur l’absence de BMS (bulletin météorologique spécial) de la part des services de l’Office national de météorologie pour alerter sur la vague de chaleur caniculaire qui sévit, faut-il le rappeler, depuis jeudi sur l’ensemble du territoire national.
En consultant le site de l’ONM, aucun bulletin météo spécial n’y a été émis. Ce n’est pourtant pas l’avis d’un autre site spécialisé Météo Algérie, qui a émis un BMS indiquant que cette canicule sévirait jusqu’à mardi prochain, avec des températures suffocantes qui oscilleront entre 40 et 46 degrés, notamment durant le week-end.

H. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER