Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

ALORS QUE 52 188 APPELS SUR LES NUMéROS DE SECOURS ONT éTé ENREGISTRéS

Plus de 950 atteintes à l’ordre public à Alger en avril

Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont enregistré, durant le mois d’avril dernier, 957 opérations de maintien de l’ordre, 52 188 appels sur les numéros de secours. Ces interventions étaient notamment liées aux opérations de relogement, à la lutte contre les marchés informels, aux dispositifs des matches de football et des manifestations des médecins résidents au niveau des hôpitaux. Malgré la baisse constatée par rapport au mois de mars, il n’en demeure pas moins que les mêmes services étaient sur le qui-vive durant cette période marquée par des tensions sociales. Par ailleurs, la Police judiciaire a traité 3 262 affaires, ayant entraîné l’arrestation de 3 924 personnes, dont 1 874 pour détention et usage de stupéfiants et substances psychotropes, 320 pour port d’armes prohibées et 1 068 pour divers délits. Aussi, les services de la Police judiciaire ont traité 496 affaires relatives aux atteintes aux biens publics ainsi que 85 autres affaires à caractère économique et financier. En matière de lutte contre les stupéfiants, ces services ont saisi 95 kg de résine de cannabis, 11 452 comprimés psychotropes, 6 grammes de cocaïne et 28,5 grammes d’héroïne. Enfin, en matière de délinquance, le port d’armes prohibées a dominé la tendance avec 315 affaires ayant impliqué 320 personnes présentées aux instances judiciaires compétentes.

F. BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER