Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Relizane

Pour la “dissolution des partis qui ont soutenu l'ancien régime”

© D. R.

À Relizane, des centaines de manifestants ont réclamé la libération des détenus d'opinion, notamment les manifestants arrêtés les vendredis et mardis, en ce 34e vendredi de marche contre le système. Les citoyens de Relizane ont réitéré leur rejet de l'organisation de l'élection présidentielle du 12 décembre prochain, estimant que les conditions actuelles ne sont pas réunies pour organiser ce scrutin et exiger le départ des symboles du régime.

Les manifestants restent plus que jamais déterminés à poursuivre leur mouvement de contestation pacifique.  Ils demeurent attachés à leurs revendications, à savoir le départ de la “îssaba” (bande) qui est, selon eux, toujours aux commandes du pays, et le “rejet” de l'organisation d'une élection présidentielle sans le départ du chef du gouvernement Noureddine Bedoui, du chef de l’État Abdelkader Bensalah et des figures de l'ancien système. 

Lors de cette nouvelle marche, les manifestants ont sillonné, comme à leur habitude, les principales rues de Relizane tout en déployant l'emblème national et des banderoles et en exprimant leur attachement au caractère pacifique de leur marche jusqu'à la satisfaction des revendications du peuple, notamment la démission du gouvernement actuel.

En se dirigeant vers l’APC, bien gardée par un important dispositif de police, les manifestants ont scandé : “Pas d'élection dans les conditions actuelles”, “Pas d'élection avec la participation des symboles de l'ancien régime”, “Dissolution des partis qui ont soutenu l'ancien régime”, “Départ du gouvernement Bedoui”. 
 

E. Yacine

 

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER