Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Skikda

“Pour l’application de l’article 12 de la Constitution”


Rien ne peut apparemment arrêter la marche de la liberté tant que les principales revendications ne sont pas encore satisfaites. Pour ce 38e rendez-vous hebdomadaire de ce mouvement pacifique, les marcheurs ont utilisé des slogans essentiellement pour revendiquer l’annulation pure et simple de l’élection présidentielle du 12 décembre. Pour de nombreux citoyens la liste des cinq candidats à la présidentielle est un remake du système Bouteflika qui a ruiné le pays.

Ils ont à maintes fois repris le refrain “Makanch l’vote, ouallah mandirou, Bedoui, Bensalah lazem itirou… Ouallah mana habssine” (Pas de vote, par Dieu nous ne le ferons pas, Bedoui et Bensalah doivent dégager… Par Dieu, nous ne nous arrêterons pas) et aussi “Yetnahaw gaâ, n’votiw gaâ” (Ils partent tous, nous voterons tous). Une panoplie d’autres slogans avec des refrains musicaux, dont certains religieux car coïncidant avec la veille de la fête d’El-Mawlid ennabaoui, a été scandée ou chantée. On pouvait aussi lire sur une pancarte : “Dawla dimoqratia, madania oua l’qanoun fouq el jami3” (Un État démocratique, civil et la loi au-dessus de tous).

Les manifestants ont aussi brandi des pancartes pour rappeler la revendication de l’application de l’article 12 de la Constitution, qui souligne que le pouvoir tire sa source du peuple. Comme pour chaque vendredi, la gent féminine était fortement présente, marquée, durant cette marche de la liberté, par les youyous presque après chaque refrain scandé à haute voix.                 

     A. boukarine


ARTICLES CONNEXES

  • très forte mobilisation à Alger Malgré la pluie
    “Déterminés à aller jusqu’au bout”

    Les Algérois ont rendu hommage aux militaires tués dans une embuscade. Ils ont réaffirmé leur attachement à la primauté du civil sur le militaire et leur opposition au scrutin du 12 décembre.

  • ils étaient des milliers à braver le mauvais temps à Bouira
    “Pour un état civil et non militaire”

    La détermination du peuple à en finir avec le système en place reste intacte, et ainsi, ni les menaces ni la répression ne semblent le détourner de ses revendications.

  • 38e acte de mobilisation à Constantine
    Recueillement et détermination infaillible

    Les Constantinois ont rendu hommage aux trois soldats tués, mercredi, dans une opération antiterroriste dans la commune de Damous, à Tipasa.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER