A la une / Actualité

Travailleurs, retraités et syndicalistes de l’UGTA vont marcher à Tizi Ouzou

Pour le départ du système et de Sidi-Saïd

La rue va encore vibrer ce matin à Tizi Ouzou, où des milliers de travailleurs et de syndicalistes affiliés à l’UGTA vont manifester. Outre leurs positions politiques, les syndicalistes reprochent à Sidi-Saïd d’embarquer la Centrale syndicale dans ses choix politiques individuels.


L’initiative revient à l’union de wilaya UGTA qui a appelé ses adhérents, mais aussi tous les travailleurs et les retraités de la wilaya, tous secteurs confondus, à participer massivement à la grève générale et à la marche pacifique prévue aujourd’hui à 10h, depuis le stade du 1er-Novembre jusqu’au centre-ville, pour exiger, selon l’appel lancé par l’union locale de l’UGTA, “le respect de la volonté du peuple, le départ du système, une deuxième République démocratique, de justice et des libertés et surtout le départ de Sidi-Saïd” qui, de l’avis de l’union de wilaya, s’est engagé en solo dans le soutien d’un 5e mandat, devenu ensuite un prolongement du 4e mandat, que la base militante rejette. C’est en fait la première fois depuis son installation à la tête de l’UGTA, il y a plus de vingt ans, qu’Abdelmadjid Sidi-Saïd est lâché par sa base militante et fait face à une fronde des travailleurs qui demandent son départ immédiat et sans condition. Dans une récente déclaration, l’union de wilaya UGTA de Tizi Ouzou s’est clairement positionnée contre le 5e mandat et a demandé avec force et insistance le départ du système actuel. L’union de wilaya UGTA de Tizi Ouzou estime encore que “les syndicalistes convaincus du rôle important que peut jouer notre organisation dans pareille situation dénoncent haut et fort la fuite en avant du secrétaire général de la Centrale syndicale qui agit en solo et par concertations simulées, contrecarrant de fait les règles d’usage statutaires en s’alliant avec un patronat hostile aux principes du syndicalisme, pour soutenir un 5e mandat de Bouteflika”.
L’union de wilaya a également appelé ses adhérents à consolider leur union et à s’organiser avec le peuple pour participer à l’émergence d’un système basé sur le respect des droits sociaux, de liberté et de démocratie.
Par ailleurs, il est à souligner que les travailleurs de l’entreprise nationale Naftal de la zone industrielle d’Oued Aïssi ont manifesté hier à l’intérieur de leur entreprise “pour le départ du système” alors que l’Organisation nationale de défense des droits des patriotes (ONDDP) a appelé à un rassemblement contre le système,  qui aura lieu, jeudi à 10h, devant le siège de la wilaya de Tizi Ouzou