Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Marches commémoratives à Tizi Ouzou, Béjaïa et Bouira

«Pour que nul n’oublie le printemps noir de 2001»

Photo : D.R

Des milliers de citoyens ont marché, ce samedi matin, à Tizi Ouzou et à Béjaïa, à l’occasion du double anniversaire du printemps berbère (20 avril 1980), et du printemps noir (20 avril 2001).

À Tizi Ouzou, et devant la forte mobilisation citoyenne, l’impressionnant dispositif sécuritaire déployé le long de l’itinéraire de la marche, a fini par être levé. La police s’est carrément retirée, en début d’après-midi.

Des banderoles ont été portées par les manifestants et sur lesquelles on pouvait lire «pour que nul n’oublie le printemps noir de 2001».

À Béjaïa, la marche s’est plutôt déroulée sans la présence des forces de l’ordre. Un important rassemblement s’est tenu à la Place de la Liberté, Saïd Mekbel.

Une importante marche s’est également déroulée à Bouira, dans le calme.

Rédaction Web

Publié dans : printemps berbère

ARTICLES CONNEXES

  • [Vidéo] Commémoration du 39e anniversaire du printemps berbère
    Rassemblement historique à la Grande Poste d’Alger

    Des centaines de citoyens ont battu, ce samedi matin, le pavé de la Grande Poste d’Alger, pour tenir un rassemblement commémoratif du double anniversaire du printemps berbère (20 avril 1980), et du printemps noir (20 avril 2001).


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER