Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Relizane

Pour une transition démocratique sereine

La contestation populaire a repris hier pour le 20e vendredi. Un seul mot d’ordre, les Algériens sont plus que jamais unis, et nul ne peut semer la discorde entre les frères qui partagent la même patrie, les mêmes principes et les mêmes coutumes. Bravant une journée caniculaire, les manifestants ont tenu à poursuivre leur mouvement avec comme maîtres-mots “transition démocratique sereine”, “dialogue chapeauté par des personnalités crédibles” et “récupération de l'argent du peuple”. Des jeunes et moins jeunes ont investi les artères principales en brandissant l’emblème national et en scandant : “Pas de dialogue avant le départ des 2 B restants (Bensalah, Bedoui, ndlr)”. La foule a appelé à un “dialogue national consensuel”, réaffirmant leur détermination à continuer leur lutte pacifique, jusqu’à la satisfaction de leur revendication principale : “Le changement radical du système politique actuel.” Sous les cris de “Djazaïr horra, démocratiya” (Algérie libre et démocratique) et “Silmiya, silmiya” (pacifique, pacifique), les manifestants ont réitéré leur appel à l’unité et à la préservation du pays.

 

E. Yacine


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER