Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Etablissement hospitalier spécialisé de Ras El-Ma

Préavis de grève des paramédicaux

Les paramédicaux de l'établissement hospitalier spécialisé en rééducation fonctionnelle de Ras El-Ma (sud-est de la wilaya de Sétif) dénoncent les dépassements survenus dernièrement dans cette institution de santé spécialisée. En effet, le bureau de wilaya du Syndicat algérien des paramédicaux (SAP) a déposé, en date du 4 février dernier, un préavis de grève illimitée à partir de demain pour protester contre ce qu’ils qualifient de “hogra” et d’“abus de pouvoir” envers le personnel paramédical. Ce document adressé à la directrice de la santé et de la population (DSP), dont nous détenons une copie, fait aussi mention du climat malsain dans lequel travaillent les paramédicaux de cet établissement. Selon le coordinateur de wilaya du SAP, Yazid Aïchour, la décision d’entamer une grève illimitée a été dictée après la prise d’une décision de passer le membre du bureau syndical, Dekkiche Mohamed, en conseil de discipline. “Cette décision injuste est la goutte qui a fait déborder le vase. Cette décision a été prise à la suite d’un malentendu entre un médecin chef et un paramédical. Les responsables de l’établissement veulent sanctionner notre collègue en le traduisant devant le conseil de discipline le 13 février prochain”, nous dira notre interlocuteur. Et d’ajouter : “Cela fait plus d’un mois que nous avons rencontré le directeur de l’établissement pour le règlement à l’amiable de cette affaire. Ce dernier nous a promis de classer le dossier. Cependant, à notre grande surprise, notre collègue a été convoqué pour passer en conseil de discipline.” Les paramédicaux exigent l’annulation pure et simple de cette décision et le gel de cette action, qui va perturber le bon fonctionnement de cette structure.


A. LOUCIF


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER