Scroll To Top

A la une / Actualité

Education nationale

Près de 670.000 candidats au BEM

Photo : D.R

Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout a indiqué, samedi, que le nombre d'élèves concernés par l'examen du Brevet d'enseignement moyen (BEM) qui se déroulera cette année dans une conjoncture exceptionnelle en raison de la Covid-19, avoisinait les 670.000 candidats.

Ainsi, les épreuves du BEM débuteront après demain lundi et s'étaleront sur une période de trois jours, a indiqué le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout.

Intervenant lors d'une journée d'information sur les examens scolaires prévus au titre de la session 2020,  Ouadjaout a précisé que le nombre de candidats aux épreuves du BEM, avait atteint 669.379 élèves répartis sur 2556 centres de déroulement et supervisés par 163.900 encadreurs.

Quant à l'examen du Baccalauréat, prévu entre le 13 et 17 septembre courant, le ministre a fait état de 637.538 candidats répartis sur 2261 centres de déroulement et supervisés par 192.300 encadreurs. "La tutelle est venue à bout des procédures d'organisation censée régir ces examens nationaux, à partir de l'affectation des candidats jusqu'à la proclamation des résultats", a-t-il assuré.

Compte tenu de la conjoncture exceptionnelle en raison de la Covid-19, le ministre a appeler au respect des "mesures barrières pour assurer le bon déroulement de ces épreuves, compte tenu de la conjoncture sanitaire exceptionnelle marquée par l'expansion du coronavirus", rappelant les quatre protocoles sanitaires mis en place par son département et approuvés par le ministère de la Santé.

Pour conclure, le ministre a insisté sur "les mesures de lutte contre la triche afin de préserver la crédibilité de ces examens et perpétuer le principe d'équité et d'égalité des chances".

Rédaction WEB

Publié dans : bac,BEM,Éducation nationale

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER