Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

18e édition du salon Autowest à Oran

Présence en force des usines de montage de véhicules

Le salon Autowest, une opportunité pour les unités de montage de véhicules en Algérie de faire valoir leurs produits. © D.R

La nouveauté de cette année est la participation du Groupe Mehri avec sa société Oryx Motors spécialisée dans la fabrication d’un pick-up avec un important taux d’intégration.

La 18e édition du Salon de l’automobile, des cycles et motocycles de l’Ouest (Autowest 2018) se déroulera au Centre des conventions d’Oran (CCO) du
9 au 15 décembre avec la participation de plus d’une quarantaine d’exposants représentant la plupart des sociétés activant dans le secteur du montage des voitures, camions et motos. Abdelkader Rezzoug, le directeur général de Somex International Plus, l’organisateur de l’événement, a déclaré, au cours d’une conférence de presse tenue, hier, au CCO, que l’édition de cette année revient en force après la crise qu’a traversée le secteur de l’automobile, ces deux, voire trois dernières années. Les caractéristiques de l’Autowest 2018 est la participation de la majorité des usines de montage de véhicules en Algérie, à l’image de Renault, Sovac, Peugeot et Baic, une marque chinoise dont l’usine sera inaugurée, officiellement, le jour même de l’ouverture du salon, et la commercialisation, pour la première fois, de certaines voitures, a indiqué l’intervenant. La nouveauté de cette année est la participation du Groupe Mehri avec sa société Oryx Motors spécialisée dans la fabrication d’un pick-up avec un important taux d’intégration. “Sa première présentation au grand public se fera lors de ce salon”, a précisé Rezzoug. Un espace sera également réservé dans le hall du CCO pour les 12 à 15 marques de motos chinoises, européennes et japonaises, présentes à ce rendez-vous qui enregistrera le retour de l’une des plus importantes entreprises dédiées aux accessoires des deux roues. Le salon verra aussi la participation de plusieurs organismes de services à l’image des banques traditionnelles et islamiques, des sociétés d’assurance, de sites web spécialisés, ainsi que de la presse spécialisée. Parmi les marques présentes, nous citerons, à titre d’exemple, Yamaha, Cycma ou Sym pour les motos, Man et Fuso pour les camions et machines.
Cette édition sera également l’occasion, pour les 80 à 100 000 visiteurs attendus, de découvrir d’anciennes voitures, cycles et motocycles exposés par les collectionneurs, à l’image de la Traction avant ou encore de la Dauphine. À propos des prix et d’éventuelles remises accordées par les exposants, Abdelkader Rezzoug estime qu’il peut y avoir des promotions, malgré le fait que la situation a évolué par rapport aux dernières années où le marché de l’automobile était exclusivement un marché d’importations qui a généré une guerre de prix entre les constructeurs. Actuellement, la demande dépasse largement l’offre avec le montage de quelque 150 000 véhicules par an, alors que par le passé, l’Algérie avait importé 400 000 véhicules par an, ce qui peut laisser peu de place à des prix compétitifs.


Saïd OUSSAD


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER