Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Session ordinaire de l'APW de Constantine

Priorité à la réhabilitation des zones industrielles

Présidant, avant-hier jeudi, l'ouverture de la 3e session de l'Assemblée populaire de wilaya, le wali de Constantine, Abdessamie Saïdoune, a insisté lors de son intervention sur l'importance d'encourager le climat d'investissement à Constantine. “Il faut œuvrer à encourager l'investissement qui stagne de manière inquiétante dans la wilaya de Constantine qui peine à attirer des investisseurs. Il faut encourager et accompagner ces derniers dans tous les secteurs et pas uniquement dans la filière de l'habitat pour prétendre à une plus-value à la fiscalité de la wilaya”,
a-t-il souligné. À ce propos, il a indiqué que pour assurer un climat favorable à tout genre d'investissement, une enveloppe financière estimée à 650 milliards de centimes a été allouée à la réhabilitation des zones industrielles de la wilaya. “Prochainement, nous comptons entamer une opération de réhabilitation des deux zones industrielles ; celle de Sidi Romane dans la commune d’Aïn Abid et celle d’Aïn Smara dans la commune d'El-Khroub”, a-t-il souligné. Des projets qui visent, selon M. Saïdoune, à diversifier et surtout à améliorer, un tant soit peu, le terrain des investissements dans cette wilaya pour attirer des projets industriels.
Par ailleurs, le wali a fait savoir que plusieurs routes nationales seront réhabilitées pour pallier le problème des bouchons et l’anarchie qui caractérise la circulation automobile, notamment durant les heures de pointe. “Une enveloppe de plus de 50 milliards de centimes a été allouée pour la réalisation de 4 routes nationales, le projet sera entamé dès l'achèvement des études”, révèlera-t-il. Dans le même sillage et dans le but de désengorger la circulation au niveau de la cité Sissaoui, le wali a indiqué qu’une trémie sera également réalisée prochainement dans cette localité considérée comme un point noir. Son coût avoisinera les 50 milliards de centimes.
D'autre part, M. Saïdoune a ordonné la constitution d'une commission mixte constituée de plusieurs instances exécutives telle que la Direction de l'administration locale, la Direction des biens publics, la Direction des impôts, ainsi que de membres de l'Assemblée populaire de wilaya, pour revoir la situation des biens de la wilaya dans le but de leur valorisation. Cette commission devrait entamer ses travaux à partir du mois de décembre prochain.


Iness Boukhalfa

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER