Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Louisa Hanoune dénonce une fraude au profit des partis du pouvoir

PT : la douche froide !

Louisa Hanoune, SG du Parti des travailleurs. © Zitari/Liberté

“Ces élections ont fragilisé le régime. Elles accélèrent sa chute et le compte à rebours a commencé”, estime la secrétaire générale du PT.

“Ils nous ont massacrés !” Affalé dans une chaise, au siège du parti, les traits encore fatigués par une éprouvante campagne et une longue journée passée à “avoir des nouvelles du front”, Djelloul Djoudi, président de campagne du PT, a du mal à croire, ce vendredi, les informations qui leur sont parvenues : 11 sièges seulement obtenus. Un recul comparé à l’élection de 2012 et un déclassement par rapport presque à tous les “ténors”. Même les néophytes, le MPA et TAJ, ont fait mieux.
Au siège du parti, dans la banlieue est d’Alger, entouré de quelques cadres, Djelloul Djoudi est quelque peu stressé, en attendant l’annonce des résultats quelques minutes plus tard par le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui. Il s’interroge encore sur “ce qui s’est réellement passé”. “Donne le PV au responsable de la campagne à Alger”, ordonne-t-il à un heureux candidat sur la liste d’Alger qui vient d’arriver au siège. Il raconte que dans plusieurs communes, notamment à Tipasa, des cas de fraude ont été signalés. Mais le résultat, selon lui, ne reflète en rien, ni l’ancrage du parti ni
ses positions, encore moins la qualité de la campagne menée par la secrétaire générale du parti, Louisa Hanoune. Et c’est précisément à la première responsable, retirée dans son bureau depuis jeudi matin, après avoir accompli son devoir électoral, de fournir les raisons de cet “échec”, même si pour elle, il “s’agit d’une victoire” et le “parti continuera sa lutte”. “C’est une sanction en raison de nos positions, de nos luttes et de nos soutiens aux syndicats”, soutient-elle. “Depuis 2015, nous ne sommes pas tus”, rappelle-t-elle, en soulignant que cette “élection oppose une minorité prédatrice à la majorité”. Pour Mme Hanoune, ces résultats sont “une provocation lourde”. “Ces élections ont fragilisé le régime. Elles accélèrent sa chute et le compte à rebours a commencé”, estime-t-elle en rappelant avoir appelé la veille les autorités à ne pas “triturer les résultats et à ne pas violer les consciences”. “Il y a des perturbations en haut lieu. On passe à une nouvelle étape. Cela annonce de nouveaux développements dans la situation (…)”. “En 2010, il y a eu des élections similaires en Égypte et en Tunisie, vous connaissez la suite”, ironise-t-elle. Comme d’autres partis de l’opposition, Mme Hanoune soutient qu’il y a eu bel et bien fraude au profit des partis du pouvoir. “On a commencé par un gonflement du taux de participation, comme à Oran. À Tipasa, un chef de daïra a même demandé de privilégier le FLN, le RND et le MPA (….) dans certaines circonscriptions, les PV n’ont été validés que plusieurs heures après la fermeture des bureaux.” “Le pouvoir dit : ‘Mou-rez !’ On ne vous entend pas”, déplore-t-elle avant de glisser : “On n’a jamais négocié depuis 1997, on sort vainqueurs !”  


Karim Kebir

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
4 réactions
redouane21 le 06/05/2017 à 13h47

Bonjour, je voulais reagir sur cet article. Sur la wilaya d'alger les resultats officiels indiquent six sieges pour le PT dont quatre hommes (les quatre premiers sur la liste) mais au niveau du parti ils annoncent trois femmes et trois hommes. je pense que cela ressemble a un trafique d'ou le mecontentement des militants! Affaire a suivre et a couvrir Redouane 21

redouane21 le 06/05/2017 à 13h49

pouvons nous avoir la liste nominative des élus PT sur le territoire national? d'apres les résultats officiels il y'aurait trois femmes dont la tete de liste de la wilaya de tizi-ouzou

redouane21 le 06/05/2017 à 13h56

bonjour magouille a Alger, la liste nominative des deputes PT a été trafiquée. Les résultats officiels annoncent 4 hommes et deux femmes sur alger alors que la liste communiqué par le parti indique une parité homme femme.

meliani le 07/05/2017 à 10h01

Il est bien vrai qu'un parti comme le parti des travailleurs,je dirai le plus crédible à mon avis n'ait eu que 11 sièges seulement ? c'est curieux et alarmant ! il y a du Ould-ABBAS la dessous puisqu'il a promis"le massacre" c'est donc chose faite !comment doit -on interpréter cette mascarade!si ce n'est que du dégout après tant" d’espérance "voila donc les 2 spectres de retour,comprendra qui voudra! mais c'est très grave !

Commentaires
4 réactions