Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Il devait rentrer au pays une semaine après

Quand le décès d’un algérien suscite un débat à Montréal

Le "vélo fantôme" et la photo de Salim Aoudia (montage de liberte-algerie.com, ©D.R)

Un algérien, vivant à Montréal, province du Québec (Canada) a trouvé la mort le 27 novembre dernier après avoir été heurté, avec sa bicyclette,  par un camion. Son décès a suscité beaucoup d’émoi dans la communauté algérienne mais aussi dans les médias canadiens. Le défunt, Salim Aoudia, 43 ans, était étudiant en ingénierie électronique à l’école de technologie supérieure (ÉTS), après avoir effectué des études à l’université de Blida.

Selon les récits de la presse locale, il s’apprêtait à venir à rentrer en Algérie, une semaine après, soit le 4 décembre, pour se marier. Le destin a voulu qu’il rentre le mardi 02 décembre dans un cercueil.

La nouvelle a fait le tour des sites d’informations canadiens, suscitant un vif débat sur les accidents de la route, et faisant même réagir les officiels. Le député Hoang Mai en a profité pour demander au gouvernement fédéral d'adopter de toute urgence son projet de loi C-603, portant sur la protection des piétons et cyclistes. Il y propose, entre autres, d’imposer l’installation de « jupettes » (barres de protection latérale) pour couvrir l'espace entre les roues des poids lourds et d'ainsi éviter qu'un piéton ou un cycliste ne passe sous les roues du véhicule.

Le drame a même fait réagir le ministère des Transports du Québec, «le sujet des protections latérales a été abordé et notre dernière rencontre a eu lieu le 21 novembre», a affirmé Anne-Catherine Couture, attachée de presse au cabinet du ministre.

En réaction à l’accident également, « beaucoup de pistes cyclables ont été mises en place à Montréal, et il y a des accidents ces derniers temps », a indiqué à « Liberté », Lamine Foura, journaliste et également fondateur-président de Medias Maghreb, un groupe médias au service de la communauté maghrébine du Québec.


Dessin d'enfant mis sur le "vélo fantôme" (©D.R)


En hommage à Salim Aoudia, un vélo « fantôme » a été placé, le 04 décembre dernier,  sur le lieu de l’accident et cela au cours d’une cérémonie en présence de cyclistes et d’élus montréalais. 

 

Imène AMOKRANE
@ImeneAmokrane

 

Publié dans : algerie,Montréal,Canada

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER