Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le "Lead H-TECH" à l'Ecole Polytechnique

Quand le nombre Pi est fêté à Alger

Une partie des activités du « LEAD H-TECH », du 14 mars 2015 ©D.R.

C’est dans une ambiance décontractée qu’un groupe d’étudiants de l’école nationale polytechnique d’Alger (ENP), baptisé  Vision and Innovation Club (VIC) a organisé pour la première fois l’événement « LEAD H-TECH », le 14 mars dernier. Une date qui n’a pas été choisie au hasard, puisque elle coïncide avec le « PI Day » (fête du nombre Pi), mais aussi la date d’anniversaire du physicien Albert Einstein.

Au sujet de l’événement le président du club VIC, Allal Salah Eddine, étudiant en 4e année, en génie des matériaux,  a indiqué à Liberte-algerie.com que cette journée avait pour mission de « diriger la high technologie ». Pour lui, « la société algérienne est un peu gênée par la technologie, elle en connaît pas grand chose, et notre rôle c’est de la vulgariser au grand public ».  Le jeune étudiant a pris comme exemple l’utilisation des téléphones, qui doit être, selon lui, maîtrisée par tous, « les gens doivent connaître les caractéristiques des smartphones », a-t-il ajouté.

Lead H-TECH s’est étalé sur une journée, avec un programme varié, faisant défiler plusieurs représentants de multinationales, échangeant leurs expériences avec les étudiants venus nombreux pour l'occasion. Cette journée a été marquée également par la présence des associations de l’université de l’USTHB, « Micro club’s », et « CELEC’s », pour partager leur savoir-faire avec les polytechniciens.

Dans le même cadre, à savoir l’enrichissement des connaissances des participants au Lead H-TECH, trois entreprises partenaires, ont proposé des défis basés sur des questions concrètes, qui se posent dans le monde réel, et auxquelles les participants devaient répondre.

L’événement a attiré beaucoup de jeunes, entre étudiants, chômeurs, et même lycéens. Yasmine, étudiante en 5e année à l’USTHB, en fait partie «assister à ce genre d’événement est une opportunité de rencontrer les représentants des entreprises. Pour moi  c’est une porte qui lie l’université au monde professionnel », a-t-elle déclaré.

Quant à Zineddine, un lycéen participant au Lead H-TECH, il a indiqué que c’est sa passion par les nouvelles technologies qui l’a poussé à assister. « J’ai voulu assister pour mieux connaître la vie des étudiants, et j’ai compris que pour évaluer dans ce domaine il faut toujours être à jour, et surtout d’aimer ce qu’on fait pour espérer réussir », a-t-il révélé.

Imène AMOKRANE

@ImeneAmokrane

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER