Scroll To Top

A la une / Actualité

Le HCDH des Nations unies félicite l'algérien (#LibertéVENDREDI)

Quand Obama applique les recommandations d’Idriss Jazairy

©D.R.

Le Bureau du Haut Commissaire aux Droits de l’Homme (HCDH) des Nations unies a, dans un communiqué de presse du 19 janvier 2017, rendu hommage à Idriss Jazairy. L’instance onusienne a tenu à mettre en avant le rôle prépondérant du diplomate algérien dans la levée des sanctions décidée par la Maison Blanche, le 13 janvier dernier, à l’encontre du Soudan (sous embargo depuis 1997). Le communiqué signale que cette importante décision «s’inscrit dans la ligne tracée par la recommandation de M.Idriss Jazairy dans son rapport de septembre 2016 au Conseil des Droits de l’Homme ». « Cet expert », poursuit le communiqué, « a développé longuement dans ses rapports les impacts négatifs sur les Droits de l’homme de ces sanctions, et ce, depuis sa visite au Soudan en novembre 2015 ».

 

Capture d'écran du communiqué du HCDH (version française)

Capture d'écran du communiqué du HCDH (version anglaise)

 

En tant que Rapporteur spécial au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, Idriss Jazairy a réussi dans son entreprise, en consultation étroite avec les autorités soudanaises et américaines, à Genève et à New York, de trouver un consensus pour mettre fin aux sanctions unilatérales imposées depuis presque un quart de siècle. En signe de reconnaissance, Idriss Jazairy a été officiellement remercié par la Mission diplomatique du Soudan à Genève (voir en dessous).

 

Traduction en français de la lettre de remerciement envoyée à Idriss Jazairy par la mission diplomatique du Soudan à Genève :

 

La version originale de la lettre de remerciement envoyée à Idriss Jazairy par la mission diplomatique du Soudan à Genève :

 

Salim KOUDIL

@SalimKoudil

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER