Scroll To Top
FLASH
  • Le procès de Kamel Chikhi, dit "El Boucher", est reporté au 19 juin sur demande ses avocats.

A la une / Actualité

Sondage de la Rédaction numérique de "Liberté"

Ramadan 2016: Une majorité pour la formule "boulot-jeûner"

Photo : D. R.

Le Ramadan rime chez certains algériens avec congé, ou nonchalance, voire oisiveté. Tandis que pour d’autres, ce mois sacré, est synonyme de travail et de patience. La Rédaction numérique de Liberté a réalisé un sondage sur son site et ses réseaux sociaux, où il a été demandé aux lecteurs s’ils comptaient prendre leur congé au cours du mois de Ramadan. Sur 1144 participants, 846 ont répondu « Non », soit 73.95%, contre 232 personnes ​(soit 20%) qui ont opté pour le congé.

Sur notre page Facebook, la question a suscité un long débat, entre ceux qui disent « Pourquoi! Les gens travaillent dans ce pays ?  à l'instar de Brahim Arkab, et d’autres  qui considèrent ce congé comme un droit. « Bien sûr, et c’est mon droit de consacrer tous les mois de ramadhan aux prières », a affirmé Madjid Benseblen, un abonné de la page.

Pour certains, cette question n’a pas lieu d’être posée, puisque « la terre n'arrêtera pas de tourner parce qu'on jeûne ! C'est au contraire ne rien changer aux habitudes, qui est bénéfique », a fait savoir Stéphane Goual.

De leur côtés les étudiants ne seront pas tous concernés par les vacances durant ce mois sacré. Les moins "chanceux" sont encore en pleine période d'examens ou attendent les rattrapages. Quant aux candidats du BAC, il y a ceux qui attendent déjà les résultats et les autres, qui se préparent la sesson pârtielle prévue entre le 19 et 23 juin.  

Imène Amokrane

@ImeneAmokrane


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
no passaran le 07/06/2016 à 10h32

Ce n’est pas l’estomac qui crie famine, C’est le cerveau qui est en manque, Manque de nourriture de l’esprit, Manque de mots d’amour, ces ingrédients qui font naître les poètes. Pourquoi s’étonner alors que chez nous on fabrique des joueurs de Bendir.

Commentaires
1 réactions