Scroll To Top

A la une / Actualité

Actualité

Réaction du Parti des travailleurs

Le secrétariat permanent du bureau politique salue les mobilisations pacifiques des étudiants qui ont eu lieu aujourd’hui 26 février 2019  aux quatre coins du pays.Cette journée de mobilisation estudiantine grandiose vient s’ajouter aux nombreuses mobilisations
de corporations qui ont suivi le soulèvement populaire historique du 22 févier 2019. En effet, des regroupements d’universitaires, d’intellectuels, d’écrivains, d’avocats et de journalistes ont eu lieu ces deux derniers jours, exprimant clairement et avec force leurs aspirations à la liberté
et à la dignité, étouffées par un système à bout du souffle. Le SBP salue les mobilisations citoyennes pacifiques en cours qui réclament la fin de ce système qui se trouve dans une impasse. Pour le SBP, les autorités du pays ne sauraient ignorer et entraver un tel désir profond de l’immense majorité de la société au changement, exprimé massivement par la jeunesse et les larges masses, sans prendre le risque de provoquer l’irrémédiable. Le PT s’inscrit dans le processus de recomposition
entamé le 22 févier 2019.

 

ARTICLES CONNEXES

  • Celya Benyahia étudiante en architecture et membre du Club «Nomad» à Liberté
    «Nous allons continuer à occuper les campus»

    Pour mettre un terme au mouvement de protestation contre le 5e mandat dans les universités, le ministère de l'enseignement supérieur a décrété des vacances avant l’heure.

  • De Béjaïa à Médéa, en passant par Tizi Ouzou, Boumerdès et Bouira
    Les étudiants invitent le système à “dégager”

    Le rejet du cinquième mandat pour Bouteflika et du système est porté massivement par la communauté estudiantine. Il était loisible de le vérifier, hier, dans les villes universitaires de toute la région de Béjaïa à Médéa.

  • Rassemblements et marches dans toutes les villes universitaires de la région
    Une mobilisation sans précédent à l’Est

    Par milliers, les étudiants des trois universités de la wilaya de Constantine ont envahi hier les esplanades des campus pour dire non à un 5e mandat pour le président Bouteflika.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER