Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le constructeur compte lancer son usine vers la fin de l’année

Renault Trucks Algérie s’installera à Meftah

L’usine d’assemblage des camions de marque Renault Trucks du groupe Volvo sera lancée, officiellement, vers la fin de l’année en cours. C’est ce qu’ont annoncé, hier, Georges Haidar, directeur général de Renault Trucks Algérie, et Johan Marchner, vice-président des achats du groupe, dans un point de presse animé à Alger. Les deux responsables ont longuement évoqué la future usine et les potentiels sous-traitants locaux. M. Marchner a souligné, à ce propos, qu’une dizaine de sous-traitants ont été répertoriés, en plus d’une quarantaine de sous-traitants stratégiques du groupe qui ont émis le vœu “de nous accompagner ici en Algérie”. Il va sans dire que ces potentiels futurs fournisseurs de pièces et autres équipements pour l’usine seront soumis à un cahier des charges qui définira les exigences du constructeur en la matière. Sans trop insister, le responsable a expliqué qu’un seuil “de défaut” est acceptable sur certaines pièces. Plus explicite, il a indiqué qu’au démarrage, comme cela s’est déjà fait dans d’autres pays, ces futurs fournisseurs bénéficieront de sessions de formation pour hisser le niveau et atteindre la qualité exigée. Il a indiqué que cette même expérience a été une grande réussite au Brésil, en Inde, en Chine, en Thaïlande… “Notre approche est positive et vise une extension du champ d’activités sur le long terme”, a indiqué, pour sa part, le DG de Renault Trucks Algérie, Georges Haidar, soulignant que le constructeur n’a pas peur de la concurrence dans un marché estimé, selon lui, dans des périodes hors crise, entre 5 à 6 000 unités/an. Pour précision, les deux responsables au sein du groupe Volvo ont participé aux journées techniques sur la sous-traitance qui ont eu lieu ces deux derniers jours à Alger.  Ils ont souligné, dans ce sens, que “la sous-traitance représente une activité déterminante pour la compétitivité de l’économie algérienne qui nécessite le développement de relations de sous-traitance harmonieuses et équilibrées”.


M. Mouloudj


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER