Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

La ministre évoque les grands dossiers de son secteur

Rentrée scolaire : les nouvelles mesures de Benghabrit

Nouria Benghabrit, ministre de l’éducation nationale. ©APS

Elle a fait état des actions à entreprendre afin d’assurer la réussite de cette année scolaire.

Plus de 9 millions d’élèves, tous cycles confondus, soit 270 000 de plus que l’année dernière, prendront le chemin de l’école le 6 septembre prochain. Cette rentrée, dont le slogan est «Tous mobilisés pour une école citoyenne et de qualité», a été précédée, hier, d’une réunion de préparation ayant regroupé les 52 directeurs de l’éducation.
La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit, a annoncé une série de mesures et prodigué aux responsables de son secteur les grandes orientations devant guider toutes les actions à entreprendre afin d’assurer la réussite de cette année scolaire.  
La ministre a affirmé, lors d’un point de presse tenu en marge de cette rencontre, que la préparation de l’année scolaire a commencé dès janvier 2017 avec des rencontres régionales, afin de déterminer le nombre d’enseignants nécessaires, en rappelant aussi qu’en juillet, les directeurs ont été destinataires d’une circulaire-cadre qui contient 142 actions s’articulant autour de 6 axes. «Cette année, nous avons voulu organiser cette rencontre à travers des ateliers thématiques pratiques, qui visent à résoudre les plus grands problèmes que connaît chaque rentrée scolaire», a-t-elle affirmé, expliquant que la finalité était de «prendre les mesures urgentes qui s’imposent, afin de ne pas laisser l’élève sans enseignants, sans manuels scolaires ou sans cantine».
Ces ateliers ont trait notamment à la gestion financière et des infrastructures, à la formation et au système informatique ainsi qu’aux volets pédagogiques, éducatifs et celui concernant les questions de scolarisation ainsi que les activités culturelles et sportives.
Détaillant les mesures prises pour cette rentrée scolaire, Nouria Benghabrit a précisé que «l’essentiel tourne autour des questions pédagogiques et la formation en est la conséquence».  Sur les questions pédagogiques, la ministre a indiqué que cette année, «il sera demandé aux enseignants d’identifier les acquis scolaires des élèves, dans un premier temps», en ajoutant que «le second élément fondamental est le suivi de l’enseignant par l’inspecteur», conformément au plan national des apprentissages et la stratégie d’évaluation, «particulièrement les nouveaux enseignants qui ont fait un stage».  

30 nouveaux manuels scolaires et 6 cahiers d'exercice
La ministre a annoncé, en outre, que 30 nouveaux manuels scolaires et 6 cahiers d'exercice seront mis sur le marché cette année. Certains le sont déjà, alors que d’autres seront disponibles à la fin du mois d’août.
Les nouveaux manuels scolaires toucheront cette année les 3e et 4e années primaires et les 2e et 3e années moyennes, alors que ceux de l’année dernière ont concerné les 1re et 2e années primaires et la 1re année moyenne, selon la ministre, qui a rappelé qu’un manuel passe au minimum par 15 évaluateurs, à partir de la commission d’homologation, jusqu’à l’inspection qui met en place des commissions d’évaluation du manuel.  
La ministre a rassuré quant à la disponibilité du manuel scolaire, y compris dans les zones les plus reculées du pays, précisant que la question a été au centre d’un conseil interministériel.
Ainsi, le nombre global de manuels scolaires qui seront imprimés pour l’année 2017/2018 est de l’ordre de 65 millions d’unités. Ils seront disponibles au niveau des centres régionaux de documentation pédagogiques, pour être distribués aux établissements au plus tard le 31 août, a-t-elle poursuivi.
Hormis cela, un salon du manuel scolaire sera organisé par l’Office national des publications scolaires (ONPS) du 5 au 12 septembre et est «destiné à diminuer le stress des parents qui veulent avoir leurs propres manuels, en dehors de ceux que leurs enfants auront à l’intérieur des établissements». Organisé dans toutes les wilayas, ce salon comprend, outre les manuels scolaires, des animations et des ateliers et vise à mettre à la disposition des parents des manuels à un prix abordable.

Les acquis sociaux préservés
En abordant ensuite les directives données au directeurs de l’éducation, Mme Benghabrit a insisté  surtout sur la mobilisation et la disponibilité, soulignant qu’«à partir du moment où vous avez en face de vous des responsables qui ont cette qualité de disponibilité et le sens des responsabilités, tous les problèmes seront résolus». Et de faire remarquer que «la dimension de la formation constitue l’épine dorsale de nos efforts». Elle a, dans ce sens, fait état de programmes de formation pour toutes les catégories, y compris pour les gardiens d’école.
Abordant le volet social, la ministre a assuré que le gouvernement a préservé les acquis sociaux, qu’il s’agisse de cantines scolaires, de prime de scolarité ou de transport.

A. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER