Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Il n’a pas fait de victimes

Séisme de magnitude 7,1 à la frontière entre le Pérou et le Brésil

 Le séisme de magnitude 7,1 qui s'est produit hier dans une zone frontalière entre le Pérou et le Brésil, n’a fait ni victimes ni dégâts, selon les autorités. La secousse s'est produite à une profondeur de 609 km, selon l'Institut américain de géophysique. “Pour le moment, aucune victime ou dégât n'ont été signalés. Nous  continuons à suivre la situation”, a indiqué l'Institut national de la défense civile. Son responsable, Jorge Chavez, a expliqué qu'en raison de la profondeur de la secousse, avec un épicentre situé dans une zone frontalière inhabitée, aucun décès ou dégâts matériels n'ont, pour l'instant, été signalés. “En raison de la profondeur du séisme, la force s'est dissipée et les dégâts ne sont pas si importants”, a-t-il annoncé à la radio RPP. “La profondeur (où se situe l'épicentre) fait qu'il n'y a pas de dégâts superficiels”, a-t-il précisé. L'Institut de géophysique du Pérou a indiqué que l'épicentre du séisme avait été localisé à 123 km au sud de la localité de Purus, dans la région forestière d’Ucayali. Le séisme s'est produit peu après 9h GMT en pleine forêt amazonienne, à quelque 140 km à l'ouest de la ville d'Iberia au Pérou, selon l'USGS. Le séisme a été ressenti dans les régions de Madre Dios, Apurimac, Cusco et Moquegua, dans l'est du Pérou. Le Pérou se situe sur une zone sismique surnommée la “Ceinture de feu du Pacifique”. En janvier, un séisme de magnitude 7,1 avait déjà causé la mort de deux personnes dans la ville d'Acari, dans le sud du pays.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER