Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

BOUIRA

Seize P/APC optent pour le boycott

Le front contre l’organisation et la supervision de la prochaine élection présidentielle du 4 juillet s’étend aux élus locaux à Bouira. 

Ainsi après les magistrats de la wilaya, qui ont exprimé leur refus de cautionner ces élections, c’est désormais le tour des P/APC de se “rebeller” contre le régime. En effet, 16 P/APC toutes tendances politiques et notamment ceux du RCD et du FFS, ont décidé, hier, de boycotter le scrutin du 4 juillet prochain annoncé par le chef de l’État par intérim, Abdelkader Bensalah. Ainsi et selon Mohend Chibane, vice P/APC de la commune de Chorfa (est de Bouira), cette initiative “inclusive” selon ses dires, vise, avant tout, à sensibiliser les élus locaux sur la nécessité d’apporter leur soutien franc et massif aux revendications du peuple. 
“La liste des signataires n’est pas encore définitive, car nous comptons élargir les consultations à l’ensemble des maires de la wilaya de Bouira pour que par la suite, nul ne puisse prétendre qu’il n’était pas au courant”, dira notre interlocuteur. 
Et de préciser “le poids de notre initiative ne relève pas de l’effet d’annonce, mais plutôt du nombre d’adhérents à la cause du peuple”. Selon nos informations, les premiers signataires de cette charte appelant au boycott du prochain scrutin présidentiel, sont à titre d’exemple les P/APC de M’chedellah, de Chorfa, d’Ath Mensour, de Saharidj et de Bouderbala. Signe que cette initiative n’a pas encore eu l’écho escompté, le vice-P/APC de Bouira, Ahcène Guettaf, élu FLN et qui avait décidé de rejoindre le mouvement populaire dès le 22 février, a affirmé, hier à Liberté, qu’il n’avait pas eu écho de cette initiative.  


R. BOURAHLA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER