Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

promotion de la candidature de bouteflika

Sellal sonne la mobilisation des organisations de masse

Abdelmalek Sellal en compagnie du président de l’UNPA, Mohamed Alioui. © D. R.

L’adoubement de la candidature de Bouteflika par ces trois catégories sociales (moudjahidine, travailleurs et paysans) permettra, à coup sûr, à M. Sellal et à son équipe de donner chair à la thèse d’un Bouteflika, soutenu par de larges couches de la société algérienne.

Avant d’engager la bataille de l’élection présidentielle du 18 avril 2019, l’ancien Premier ministre et directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika, Abdelmalek Sellal, se doit d’abord de battre le rappel des troupes et de les mettre sur le pied de guerre. Et c’est la tâche à laquelle il s’est astreint depuis sa nomination officielle, le 10 février, à la tête de la direction de campagne du Président candidat en se rendant jusqu’ici chez trois organisations de masse, toutes acquises à la cause du 5e mandat.
Hier, M. Sellal était l’hôte du président de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui, qui, il y a quelques jours, avait promis plus de 4 millions de voix au candidat Bouteflika. Comme à son habitude, l’ancien Premier ministre a monté en épingle les grandes réalisations du président Bouteflika durant ses 20 ans de règne, mais aussi sa qualité de moudjahid. “Il n’a pas besoin du fauteuil présidentiel, mais plutôt de faire aboutir ses réformes.” Autrement dit, c’est l’amour de la patrie et la nécessité de mener à bout un chapelet de réformes non parachevées qui ont motivé la décision de Bouteflika de briguer un 5e mandat, et non pas la soif du pouvoir. “Malgré les sceptiques et les pessimistes, je dirais que nous ne sommes pas loin du but que s’étaient fixé les chouhada”, insiste M. Sellal, très optimiste. Pour sa part, Mohamed Alioui, qui s’est dit reconnaissant à tout ce qu’a fait le chef de l’État aux paysans, a assuré celui-ci de son soutien lors de la prochaine présidentielle quelles que soient les conditions. Jeudi 14 février, le directeur de campagne du candidat Bouteflika était chez le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) où, devant les syndicalistes, il a défendu l’urgence de changer de modèle économique mais qui n’aura pas d’effets négatifs sur les petites bourses. “De grandes réformes nous attendent comme la révision de la Constitution, comme probablement le changement du modèle économique et comme des changements politiques. Après avoir reconstruit les infrastructures de base de l’Algérie, il est temps pour cet homme, ce moudjahid, de continuer son projet”, a-t-il dit, non sans rappeler aux travailleurs les acquis engrangés durant le règne de Bouteflika. Fidèle à lui-même, le patron de la Centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi-Saïd, a tressé des lauriers au président Bouteflika en n’hésitant pas à le comparer à l’icône sud-africaine Nelson Mandela. Mais la première organisation de masse à recevoir la visite du directeur de campagne du candidat Bouteflika est l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM). Comme il fallait s’y attendre, l’Organisation, dirigée par Saïd Abadou, a assuré le chef de l’État de son “fidèle soutien”.
L’adoubement de la candidature de Bouteflika par ces trois catégories sociales (moudjahidine, travailleurs et paysans) permettra, à coup sûr, à M. Sellal et à son équipe de donner chair à la thèse d’un Bouteflika soutenu par de larges couches de la société algérienne et de justifier, le soir du 18 avril, les résultats d’une présidentielle qui, pour beaucoup, est jouée d’avance.


Arab CHIH

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER