Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Visite d’Erdogan en Algérie

Sept accords de coopération signés avec la Turquie

Séance de travail des membres du gouvernement avec leurs homologues turcs. © D.R.

Ces accords concernent plusieurs secteurs, à savoir les hydrocarbures, l’agriculture et le tourisme.

Arrivé lundi, en début de soirée, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, est aussitôt passé aux choses sérieuses en présidant, en soirée, en compagnie du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, une cérémonie de signature d’accords de partenariat, de coopération et mémorandums. Signés en présence de plusieurs ministres des deux pays, ces accords concernent plusieurs secteurs avec en tête les hydrocarbures, l’agriculture et le tourisme.
Dans le secteur des hydrocarbures, deux mémorandums d'entente et de coopération ont été signés. Le premier a été paraphé entre la compagnie nationale Sonatrach et deux entreprises turques activant dans les hydrocarbures, Ronesans et Bayegan.
Ce document a été signé par le P-DG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, et le P-DG du groupe turc Ronesans, Irman Ilicak. Le second mémorandum d'entente et de coopération a été paraphé par M. Ould Kaddour et le P-DG de la firme turque Botas, Burhan Ozcan. Un accord sur un programme de coopération dans le domaine du tourisme a également été signé par le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Hassan Mermouri, et son homologue turc, Numan Kurtulmus.
Dans le domaine de l'agriculture, un protocole d'entente a été signé par le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, et le ministre turc de l'Alimentation, de l'Agriculture et de
l'Élevage, Ahmet Eşref Fakibaba.
Outre ces domaines économiques, les deux parties ont paraphé un accord portant sur la protection du patrimoine culturel commun, un protocole de coopération pour le développement de la langue turque en Algérie et un mémorandum d'entente de coopération entre l'Institut diplomatique des relations internationales (Idri) du ministère des Affaires étrangères et l'académie diplomatique du ministère turc des Affaires étrangères. Le séjour du président turc a pour ambition, selon la Présidence algérienne, de “donner un élan accru aux échanges et aux partenariats entre les économies algérienne et turque”.
Il convient de signaler que les relations économiques entre l'Algérie et la Turquie enregistrent, depuis ces dernières années, une dynamique particulière à travers des partenariats industriels multisectoriels et un renforcement des échanges commerciaux. En matière d’investissements enregistrés en 2017 auprès de l’Andi, la Turquie a occupé la première place des investissements mixtes avec plus de 20 projets d’investissement d’un montant global de plus de 200 milliards de dinars.
Près de 800 entreprises turques, employant plus de 28 000 personnes, sont implantées à travers le pays. Durant cette même année (2017), le volume des échanges entre les deux pays s’était établi à près de quatre milliards de dollars. Ce pays a occupé le 6e rang de la liste des pays fournisseurs de l’Algérie qui a importé auprès de la Turquie pour près de deux milliards de dollars (+3,2%).


Saïd Smati

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 02/03/2018 à 5h08

De l'an 1515 à 1830, l'empire Ottoman - Turc était en Algérie, ensuite la France de 1830 à 1962. Ils se croient chez eux et voudraient nous dépouiller.

Commentaires
1 réactions