Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Maintenance des véhicules légers et industriels à Oran

Signature de deux conventions avec Scania et Legrand Electric Algérie

La mise en place, dans la région d’Oran, d’un pôle industriel spécialisé dans l’industrie automobile vient de franchir un palier intéressant avec la signature de deux conventions impliquant l’Institut national spécialisé de formation professionnelle d’Es Senia (INSFP-wilaya d’Oran), le fabriquant de véhicule suédois Scania et la société française Legrand Electric.
L’évènement, qui s’est tenu ce jeudi à l’INSFP, a été particulièrement salué par l’ensemble des partenaires, y compris par l’ambassadeur de Suède, Mme Marie-Claire Swärd-Capra, venue pour cette occasion appuyer le géant suédois des véhicules industriels Scania, dans sa démarche de partenariat. Concrètement, ces deux conventions vont permettre de renforcer les liens entre le centre de formation et de grandes marques de véhicules, dont déjà Renault Algérie, avec cet objectif “de renforcer le pôle d’excellence de l’automobile et permettre une qualité de formation des formateurs et une qualité des programmes dispensés dans le centre”, comme expliqué par M. Touil, le directeur de l’institut.
Avec le constructeur suédois, la convention porte sur la formation de 20 formateurs et la fourniture d’équipements didactiques, tandis que la société française, spécialisée dans le câblage électrique, formera 10 formateurs avec, là aussi, la fourniture de certains équipements et outillages électriques et des supports didactiques.
Pour les deux partenaires étrangers, dont ces conventions sont une première en Algérie, la convergence d’intérêts est partagée avec la partie algérienne.
En effet, au transfert de savoir-faire, au travers de la formation des formateurs et des apprenants, s’ajoutent des objectifs industriels comme expliqué par le directeur technique de Scania, qui évoquera le projet d’une usine d’assemblage de tracteurs, d’engins porteurs et de carrosserie à Mascara.
Ce projet, dont le cahier des charge a été transmis au ministère de l’Industrie pour approbation, prévoit le montage de quelque 200 à 300 engins par an, dans un premier temps, alors que les stagiaires de l’INSFP, ayant profité de la convention, seront prioritaires pour le recrutement dans la future usine. Du côté de Legrand Electricité Algérie, il s’agit aussi de mettre en place une main d’œuvre qualifiée, avec stage pratique, et cela, pour renforcer le réseau de cette société présente dans divers secteurs comme le BTP, l’immobilier, l’industrie et le tertiaire.
Ces objectifs industriels ont également été mis en avant par la représentante du ministère de la Formation professionnelle qui évoquera les attentes de notre pays : une main d’œuvre qualifiée pour toutes les industries, des formations pratiques et une attitude responsable des entreprises pour que chaque poste de travail soit un poste de formation.


D. LOUKIL


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER